Longines Masters : les 13 centièmes de la victoire pour Deusser
dimanche 03 décembre 2017

Daniel Deusser et Cornet d'Amour Longines Masters 2017
Daniel Deusser et Cornet d'Amour après leur barrage ultra rapide © Sportfot

L’Allemand, 14e du classement FEI, a remporté le Grand Prix des Longines Masters de Paris, dimanche après-midi, avec seulement 0’’13 d’avance sur Simon Delestre.

Stephan Conter, patron des écuries Stephex, avait l’œil humide au paddock après la victoire de son pilote Daniel Deusser. En piste avec Cornet d’Amour, retiré de la compétition entre avril et septembre pour cause de blessure, l’Allemand a signé un barrage supersonique marquant ainsi le retour de son hongre au top niveau. 6e à s’élancer des 11 cavaliers qualifiés, il est parvenu à détrôner la rapide Lauren Hough/Ohlala qui l’observait depuis le traditionnel fauteuil réservé au leader de l’épreuve. Vainqueurs à Lyon le 5 novembre, Simon Delestre et son très vif Hermès Ryan ont bien failli réaliser le doublé mais les 13 petits centièmes de retard sur le chronomètre de l’Allemand les relèguent à la 2e place. « Je n’ai aucun regret, expliquait le Lorrain. La différence de temps est tellement infime que le résultat final aurait pu être inversé. » « Lorsqu’on gagne avec un si faible écart, il y a une part de chance », confirmait Daniel Deusser, qui se rendra aux Longines Masters de Hong Kong en février prochain pour tenter le doublé et décrocher le bonus.

Un bilan positif côté Tricolore

Si Alexandra Paillot a abandonné après que Lumina, son 2e cheval de tête, ait renversé le 2e plan de l’oxer 8 en « pédalant» en l’air et fauté sur le 9b, le clan français était en forme. Premier à s’élancer dans le barrage, Edward Levy s’est courageusement risqué à serrer ses courbes mais son manque d’expérience à ce niveau ne lui a pas permis d’éviter deux fautes de Sirius Black. Même score pour Roger-Yves Bost et Sydney Une Prince, gagnants de l’étape Coupe du monde de Madrid (Espagne) le 26 novembre, qui terminent 8e derrière un autre couple français très en forme Nicolas Delmotte et Ilex VP, vainqueurs du CSI3* de Liège (Belgique) le 5 novembre. Peu performante depuis son couronnement olympique, Pénélope Leprévost a renoué avec les classements en prenant la 4e place après un beau double sans-faute avec Vagabond de la Pomme. Le sourire de soulagement qui barrait son visage après le premier tour en disait d’ailleurs long sur la période délicate qu'elle traverse. Cédric Angot et Saxo de la Cour ont également déroulé un beau parcours mais une petite faute en sortie de double les empêche d’accéder à la finale. Malgré ses 12 points, Urhelia Lutterbach, la monture de Gregory Cottard, a prouvé sa capacité à évoluer en Grand Prix et offre de belles perspectives pour l’avenir. Petite déception en revanche pour les champions olympiques par équipes Kevin Staut et Rêveur de Hurtebise, qui ont mis deux barres au sol. Espérons que le couple signe de nouveau une belle performance avant une éventuelle retraite du hongre qui prendra dix-sept ans en 2018. 

Résultats complets