Los Angeles : les Français aiment la vitesse !
samedi 01 octobre 2016

Podium speed challenge los angeles 2016
Nayel Nassar savoure sa victoire sous les yeux de Kevin Staut, 2è, et Samuel Parot, 3è © Bernstein Associates for EEM

La deuxième journée de compétition a été le théâtre du premier temps fort du week-end à Los-Angeles. Les cavaliers se sont affrontés sur la fameuse épreuve de vitesse, le Longines Speed Challenge. Sur ce parcours qui demandait adresse et précision, les Français ont tous tiré leur épingle du jeu, Kevin Staut s'offrant même la deuxième place !

Tous les cavaliers au départ le savent : pour remporter le Longines Speed Challenge, il faut prendre des risques. Le barème le permet, puisqu'une barre au sol entraine deux secondes de pénalité (et non quatre). Et les Français l'ont bien compris: si aucun n'a réussi le sans-faute, tous se trouvent dans le top 8 à l'issue de l'épreuve. Le challenge a été corsé cette année par le parcours d'Uliano Vezzani, qui en a surpris plus d'un. L'enclos de cinq obstacles disposés en octogone au milieu de la piste aura d'ailleurs impressionné tous les cavaliers.  

Le jeune Egyptien Nayel Nassar est celui qui a le mieux géré l'équilibre vitesse/sécurité de son parcours. Associé à Lordan, un Hannovrien de 12 ans, il est sorti de la piste californienne sans-faute avec un chrono 63"47 et s'est adjugé la victoire dans cette épreuve qui plait toujours au public. « J’ai gagné ! Vous pouvez le croire ça ? C’est extraordinaire, et surtout inattendu, c’était sensé être mon épreuve de chauffe. Le plan, c’était de faire un tour propre, rapide, histoire de prendre mes marques. Et puis il y avait beaucoup de concurrence après moi, des cavaliers très rapides, je ne pensais clairement pas gagner. Ça met en confiance forcément pour le Longines Grand Prix, car si celle-ci n’était que mon tour de chauffe… », déclarait-il, sourire aux lèvres à l'annonce des résultats. 

Kevin Staut a lui signé le parcours le plus rapide de l'épreuve, mais une barre au sol a alourdi son chronomètre de deux secondes. Le tricolore avait tellement serré ses courbes que ces pénalités lui permettent malgré tout d'accrocher la deuxième place (à quelques dixièmes seulement de la victoire...) avec Elky van het Indihof HDC, devant le Chilien Samuel Parot/Quick du Pottier. Et finalement, ça a été la même histoire pour tous les Bleus ! Aucun n'a réussi à sortir de piste sans une barre à terre, mais leurs tracés à la corde et les risques qu'ils ont pris leur ont permis de truster le haut classement. D'autant que le parcours a piégé plus d'un cavalier et que les sans-faute ont été rares (3 sans-faute pour 30 cavaliers au départ) ! Roger Yves Bost et Pégase du Murier concluent ainsi à la 4è place, Julien Epailard et Sephora Sonzeenne sont 6è tandis que Patrice Delaveau et Léontine Ledimar Z sont 8è. La jeune jument du Normand, qui prenait déjà la 3è place de l'épreuve d'ouverture, semble décidément en grande forme !

Prochain temps fort du week-end américain ce soir à 20h45 (5h45 heure française) avec une 155 en deux manches. Les Français seront nombreux à en prendre le départ.On retrouvera Patrice Delaveau avec Léontine et Kevin Staut avec Elky, Julien Epaillard sellera Safari d'Auge pour l'occasion alors que Bosty comptera sur Record d'Oreal et Simon Delestre sera associé à son fidèle Chesall Zimequest.

Retrouvez tous les résultats ici