Lummen : première victoire en 5* pour Anthony Condon
samedi 29 avril 2017

Anthony Condon et Balzac
Anthony Condon et Balzac © Scoopdyga

Qu'il était sélectif ce parcours de la grosse épreuve du jour au CSIO 5* de Lummen ! Sur les quelques 60 couples au départ, seuls 5 ont trouvé la clé du sans-faute qui ouvrait les portes du barrage. Cette 150 s'est conclue par la victoire sans appel de l'Irlandais Anthony Condon et de son hongre de 11 ans Balzac, seul couple double sans-faute.

62 partants, 3 éliminés, 9 abandons, seulement 5 couples sans-fautes... Les chiffres parlent d'eux-même : l'épreuve, côtée à 150 cm, de cet après midi à Lummen était difficile. Les Français en ont d'ailleurs fait les frais. Maelle Martin et Bernard Briand Chevalier pointent ainsi en fin de classement avec respectivement 16 et 22 points au compteur. La première avait sellé Tempo du Plix, qu'elle monte en concours depuis mars seulement et qui court à Lummen son premier concours 5*. Le Selle Français de 10 ans a poussé 4 obstacles au sol dont le délicat mur aux couleurs de la Belgique, le triple qui a causé bien des fautes et le dernier. Le Breton était lui en selle sur Uneven Sunheup qui courrait également pour la première à ce niveau. La fille de sa jument de tête, Qadillac du Heup (4+4 hier dans la Coupe des nations) restait sur trois sans-faute consécutifs il y a deux semaines au CSI 4* de San Giovanni. Le couple a entre autres mis à terre la sortie du double, un oxer assez large dont le deuxième plan est souvent tombé, le milieu du triple, ou encore le vertical n°10 qui, quand il n'a pas été mis à terre, a souvent tremblé. Plus que le bidet placé en dessous, ce sont sûrement les couleurs pastels des trois barres qui le composaient qui rendaient l'obstacle fautif. Cédric Angot montait Virtuose d'Eole, une jeune jument de 8 ans qui court également son premier 5*. Après une faute, le cavalier a assuré son parcours en prenant son temps, visiblement plus dans une optique de formation que de performances. Il écope ainsi de 2 points de temps dépassé en plus, qui le placent en 25e position. Marie Hécart et Cenwood Delle Lame ont malheureusement eux aussi fauté sur la sortie du double. Une faute d'autant plus dommage que le cheval a magnifiquement sauté tout le reste du tour... Au vu des nombreuses fautes, le couple se classe 12e ! Finalement seules Pénélope et Flora de Mariposa ont trouvé la clé du sans-faute, comme quatre autres cavaliers, déroulant un tour qui semblait une formalité. La Normande a préféré ne pas repartir et s'adjuge ainsi la 5e place de cette difficile épreuve.

Le double sans-faute de la victoire

Déjà auteur du sans-faute le plus rapide en première manche, l'Irlandais Anthony Condon s'est élancé en premier sur l'ultime parcours au chronomètre. Le cavalier a tiré partie de la grosse amplitude de son KWPN Balzac, et a pris quelques risques, notamment sur le dernier, placé au bout d'une galopade, qu'il a abordé sans jamais rééquilibrer. Avec un sans-faute qui semblait rapide, l'Irlandais a mis la pression sur les autres... qui n'ont pas réussi à réitérer le sans-faute. Paul Esterman est ainsi éliminé après deux refus de Castlefield Eclipse (4e), l'Espagnol Juan Carlos Garcia/Gitano V Berkenbroeck a joué le jeu (il signe d'ailleurs le meilleur chronomètre du barrage) mais passe la ligne d'arrivée avec deux fautes (3e). Dernière à s'élancer, la Suédoise Angelie Von Essen/Bydalens Qamaieu de Montsec a certainement cru à la victoire, mais une barre dans le double en avant-dernier l'a privée de première place...

Les résultats complets ici

(Photo d'archive)