Marc Dilasser s'offre le 3* du Touquet

dimanche 07 mai 2017

  • imprimer

A l'issue des manches du Grand Prix du CSI3* du Touquet, c'est le Tricolore Marc Dilasser qui est parvenu à s'imposer. En selle sur son bon Cliffton Belesbat, le vainqueur devance deux autres Tricolores : Nicolas Delmotte/Darmani Van't Heike et Laurent Guillet Uhlan Okkomut terminent respectivement deuxième et troisième.

Marc Dilasser largeL

Photo : Sylvia FLAHAUT

Marc Dilasser largeL

Photo : Sylvia FLAHAUT

Nicolas Delmotte largeL

Photo : Sylvia FLAHAUT

Le cavalier a laissé sa joie s'exprimer lors du tour d'honneur.

Le couple signe un doucle sans faute et remporte le Grand Prix.

Pour la seconde année consécutive, Nicolas Delmotte se classe deuxième du Grand Prix.

previous video next video

Ce dimanche, au Touquet, il y a eu certes Emmanuel Macron, candidat à la présidentielle, qui s'est rendu aux urnes, mais il y avait également la tenue du Grand Prix de la Ville du Touquet Paris-Plage. Cinquante couples étaient au départ de l'épreuve dessinée par Jean-Philippe Desmaret. Un parcours pas évident, sur lequel les cavaliers devaient composer avec plusieurs difficultés et notamment le temps autorisé. En première manche, quatre couples sans faute aux obstacles, se laissent piéger par le chronomètre. Et puis, l'oxer n°7, dos au paddock et situé près du gué, était particulièrement à soigner, tout comme l'enchainement palanque blanche en numéro 8 et double six foulées plus loin. Le délicat vertical situé après la rivière était à ne pas négliger non plus, comme le triple (vertical, une foulée oxer, deux foulées vertical), situé en fin de tour et qui a privé plus d'un cavalier de la seconde manche.

Le premier parcours sans pénalité aux obstacles mais avec un point de temps dépassé est signé Emeric George et Chopin des Hayettes, numéro 5 à prendre le départ. Quelques cavaliers plus tard, c'est Nicolas Delmotte, deuxième du Grand Prix de l'an passé derrière Pénélope Leprévost, qui parvient à se tirer de toutes les difficultés imposées par le chef des piste. En compagnie de Darmani Van't Heike, le Nordiste assure son ticket de départ pour la seconde phase. Les parcours s'enchaînent, peu parviennent à le boucler sans difficulté. Max Thirouin et Utopie Villelongue sortent de piste avec un point de pénalité, comme Geoffroy de Coligny/ Sorrento du Plessis et Thomas Lambert/Tycoon d'Argences. Le Tricolore Laurent Guillet associé à Uhlan Okkomut parvient à boucler un tour sans faute, comme le cavalier hollandais Michel Hendrix et Baileys ou la Britannique Louise Simpson et son bon Grafit. Rejoints par Marc Dilasser et son épatant fils de Clinton, les couples qui parviennent à boucler un parcours sans faute en première manche sont finalement au nombre de cinq.

Treize couples, soit un quart des participants, repartent en seconde manche. Quatre points sur le premier tour, Alexandra Francart boucle un beau sans faute avec sa Quelstar du Vic Bilh en seconde manche et tient momentanément, avec un total de quatre points de pénalité, la tête du classement. Elle est alors devancée par Max Thirouin, qui sort de piste avec un point de pénalité... comme en première phase. Le cavalier totalise deux points. Tandis que la monture de Thomas Lambert, Tycoon, ne veut plus jouer et refuse deux fois, Emeric George et Michel Hendrix sortent de piste tous deux avec cinq points de pénalité. Et s'éloignent de la tête du classement. Sans faute en première manche, Marc Dilasser décide de monter la seconde manche comme un barrage. Sans faute en 44,33 avec Cliffton, le cavalier met la pression sur ses concurrents : Laurent Guillet et Nicolas Delmotte, surtout, tentent d'améliorer le chrono. En vain : tous les deux sans faute, ils prennent respectivement la troisième et la quatrième place du classement. La Britannique, dernière à s'élancer, commet une faute avec Grafit et laisse ainsi la victoire au cavalier tricolore.

"Cliffton a gagné en confiance"

"Depuis le début de l'année, Cliffton a fait quatre Grands Prix, et nous comptons quatre victoires, explique le vainqueur, visiblement très satisfait de sa monture. Il a bénéficié d'une petite pause cet hiver qui lui a fait beaucoup de bien. Il est revenu frais, il a pris de la force et il a considérablement gagné en confiance. C'est un peu ce qui lui manquait. Nous allons prendre le temps, c'est un excellent cheval qui monte encore en puissance. Après le Touquet, j'irai à Bourg-en-Bresse et puis à Lisbonne. Nous ferons ensuite un point avec Philippe Guerdat. La Baule était encore un peu tôt pour le cheval. Je suis en tout cas ravi de ce résultat. Cliffton s'aguerrit encore".

Les résultats par ici

Sylvia FLAHAUT

Theault
Spécialiste du transport pour chevaux depuis 1924
Laboratoires Audevard
Ce qui nous rassemble, la santé et la performance du cheval.
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 74 Raphaël Saleh

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société


ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr