Martin Fuchs et Clooney signent le doublé à Bâle
dimanche 13 janvier 2019

Martin Fuchs et Clooney
Martin Fuchs et Clooney © Scoopdyga

Martin Fuchs et Clooney se sont imposés pour la deuxième année consécutive dans le Grand Prix de Bâle. Une belle victoire qui vient consacrer une nouvelle fois l'un des meilleurs couples au monde.

Le CSI 5* de Bâle existe depuis des années mais pour la toute première fois, il accueillait une étape de la Coupe du Monde. Comme bien souvent, le parcours dessiné par Frank Rothenberger a donné du fil à retordre aux 40 concurrents engagés dans le Grand Prix cet après-midi. Ajouté à cela un chronomètre un peu serré, il n'y a eu que trois rescapés du premier tour : Marc Houtzager, Pieter Devos et Martin Fuchs. Même les cavaliers les plus expérimentés tels que Ludger Beerbaum, Edwina Tops Alexander et Denis Lynch

Les trois tricolores engagés n'ont pas connu plus de succès. Philippe Rozier associé à Cristallo A*LM et Simon Delestre en selle sur Ulane Belmaniere ont tous laissé deux barres à terre. Kévin Staut avait choisi Lorenzo pour le Grand Prix, il a laissé quatre barres à terre. 

Le spectacle s'est donc retrouvé un peu écourté au barrage. Marc Houtzager était le premier à l'élancer en selle sur le puissant Sterrehof's Calimero. Le Néerlandais s'est contenté d'assurer le sans-faute(38"84). Pieter Devos, aux commandes de son Apart, a davantage joué le jeu mais il s'est fait prendre au piège par la palanque en avant-dernier. Il était pourtant bien plus rapide avec son chronomètre de 36"98. Martin Fuchs avait donc une bonne marge de manoeuvre pour l'emporter. Profitant de l'agilité de son Clooney, le Suisse s'est permis de tourner un peu plus court que Marc Houtzager, signant ainsi un nouveau sans-faute en 37"61. C'est une nouvelle victoire qui vient orner le palmarès de ce fantastique couple d'une régularité sans faille. Clooney était justement décoré hier du titre de meilleur cheval de l'année. Déjà vainqueur de l'étape lyonnaise, Martin Fuchs est d'ores et déjà qualifié pour Göteborg, il pointe à la troisième place du classement. Il ne manquerait plus qu'un podium dans une finale Coupe du Monde pour venir compléter le tout. 

"C'est génial ! Il y avait énormément de gens ici, beaucoup de mes amis et de ma famille, donc gagner à la maison en face d'eux c'est toujours spécial. C'était une superbe journée pour moi et mon génial Clooney !", confiait le Suisse, "Sur mon premier tour, il était un petit peu frais et sur l'oeil, le temps était aussi serré ce qui ne m'a pas rendu la tâche facile. Je suis rentré juste à l'heure, j'ai eu un peu de chance ! J'ai eu du temps pour regarder les autres cavaliers avant moi donc j'ai discuté de mes plans avec Steve (Guerdat) et mon père (Thomas Fuchs). "

Les résultats complets

Le classement complet