Master Pro Cavalières : le titre pour Mathilde Montginoux !

dimanche 25 juin 2017

  • imprimer

Ce dimanche matin, les amazones succédaient aux cavaliers Pro 1 sur le terrain d’honneur du Grand Parquet pour disputer leur finale en deux manches du championnat de France. Et le scenario s'est une fois encore révélé palpitant !

Mathilde Montginoux et Tomtom Floreval largeL

Eric Knoll - Images-inn.fr

Mathilde Montginoux et Tomtom Floreval, champions de France des Cavalières 2017.

Dans cette épreuve parrainée par la Fibre Vidéo Future, seules les quarante meilleures de la compétition à l’issue des deux premières étapes étaient retenues pour se lancer à l’assaut de cette ultime confrontation. Avant le début de l’épreuve, la toute jeune Jeanne Sadran, en selle sur Une Pêche, pointait en tête, devant Alice Tehoust aux rênes de Quiria d’Orion, et Pauline Jouanneteau associée à Parlamème

Dans la première manche, elles ne seront que six à trouver la clé du parcours tracé par Yann Royant, qui avait habilement joué avec une alternance de lignes brisées et de légers dévers obligeant chevaux et pilotes à rester concentrés d’un bout à l’autre. Dans le peloton de tête, Marie L’Helgoualch/Playboy du Valdys rétrograde de la 6e à la 21e position, Pauline Jouanneteau passe de la 3e marche du podium provisoire à la 16e place, et Jeanne Sadran qui perd la tête de la compétition suite à une barre, redescend en 6e position. Alice Tréhoust, grâce à un sans-faute de très belle tenue, se hisse en tête de la première manche. Mathilde Montginoux/Tomtom Floreval, Léonore Laville/Tanagra de la Roche, Alexa Ferrer/Luke Lugar et Laura Klein/Pepita de Charmois occupent les quatre places d’honneur qui suivent. Avec sept cavalières à moins de deux barres dans le peloton de tête, la phase décisive promettait d’être palpitante.

Deux Juniors sur le podium !

Le second tour de cette finale était réduit à neuf obstacles. Lara Tryba, Anastasia Popovici et Pauline Jouanneteau ayant décidé de ne pas imposer un parcours supplémentaire à leurs chevaux, elles n’étaient plus que 17 à se disputer le titre, parmi lesquelles 7 ont signé un sans-faute. Dans le peloton des sept premières, Pomme Pilote, Manon Ravenel, Alice Tehoust et Jeanne Sadran, victimes d’une faute, voient s’envoler tout espoir de podium, de même qu’Alexa Ferrer, pour un point de temps dépassé.

En revanche, la Lorraine Laura Klein boucle un sans-faute et se hisse sur la 3e marche du podium avec 5,86 points. « Pépita a super bien sauté, elle était tout le temps avec moi. Je la monte depuis trois ans, elle veut toujours bien faire, elle est un peu forte parfois, mais elle a beaucoup de respect. » Prochaine échéance pour Laura, qui n’en oublie pas pour autant ses études et passe en 1re ES, le championnat de France Jeunes à Auvers avec Schweps du Soutrait, avec lequel elle glanait la médaille d’argent de ce même championnat féminin en 2016.

La médaille d’argent revient à Léonore Laville, aux commandes de Tanagra de la Roche, qui conclut son championnat avec un score de 5,27 points. La jeune fille qui fêtera ses dix-sept ans dans un mois, élève de 1ère S, est installée dans le Loiret, près de Montargis, aux écuries de Palissades, où ses quatre chevaux sont en pension. Elle est actuellement coachée par Gilles Viricel et par son père Jannick. « Mon père n’est pas dans la filière cheval, mais il m’apporte beaucoup. Il me dit toujours des choses simples et pertinentes qui m’aident pour mes parcours. Pour le moment, je n’ai aucune intention de devenir professionnelle de la filière, je profite à fond de mes dernières années. »

Mathilde Montginoux : « Tomtom a une force et un respect incroyables »

Le titre de championne de France 2017 est décroché avec un score final de 3,90 points par Mathilde Montginoux, vingt-cinq ans, installée avec son compagnon Maxime Livio à Dénezé-sous-Doué, près de Saumur où le couple gère une quarantaine de chevaux, dont une dizaine pour une section sport études de concours complet et de saut d’obstacles. « Tomtom Floreval, dix ans, fils d’Ulf Van Den Bisschop, mon partenaire depuis deux ans, s’est déjà classé dans des épreuves plus grosses, mais nous avons eu quelques difficultés en début de saison. Je crois qu’il a prouvé qu’il est revenu au top de sa forme. Il a une force et un respect incroyables qu’il faut réussir à gérer. Quand il est comme aujourd’hui, et que nous avons une bonne entente, il ne peut pas arriver grand-chose. Il va refaire des épreuves du Grand national dans les mois à venir. »

Coup de chapeau également à Alice Tréhoust, déçue de ses 4 points, qui termine 4e, mais avec la manière. A noter que le podium et une bonne partie de la tête du classement sont tenus par de très jeunes cavalières issues du circuit poney. Une évolution encourageante à mettre au crédit de la politique fédérale et de l’action de ses cadres et entraîneurs.

Résultats complets ICI

A Fontainebleau, Béatrice Fletcher

Horse Telex
La base de données du cheval
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 94 - Benoit Cernin

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr