Mathieu Billot comme un pape à Cluny
lundi 24 avril 2017

Podium GN Cluny 2017
Le podium de l'édition 2017 du Grand National de Cluny © Jean-Louis Perrier

Le circuit fédéral Grand National CSO, depuis sa création il y a 10 ans, fait étape au pied de l’abbaye de Cluny. Le rendez-vous donné par Cluny Jump reste l’un des plus prisés : plus de 1600 engagés sur les deux pistes du 20 au 23 avril avec 81 partants dans le Grand Prix Pro Elite . Mathieu Billot avec ses trois chevaux dans la seconde phase et la victoire pour Shiva d’Amaury en a été le maître absolu.

Un Super Dix bien nommé

Grégory Bodo qui traçait comme en 2016 la piste du rendez-vous bourguignon du Grand National a réussi un beau challenge : sortir 10 qualifiés pour le deuxième tour de ce Grand Prix disputé au barème super 10 ! Le parcours initial proposé était exigeant sans jamais mettre les chevaux sur des efforts inconsidérés. Après un début de parcours aéré où déjà en 3, l’oxer Mérial et ses gros chandeliers provoquait pas mal de fautes, le double de verticaux en 4 avant une belle ligne en revenant vers l’enceinte de l’abbaye, oxer en 6, puis rivière suivie d’un vertical étroit, ont enlevé leurs illusions à beaucoup. Le triple en 9, oxer, vertical oxer, suivi en 10 d’un vertical surmonté d’une palanque, offrait une remontée vers le fond du terrain pas de tout repos avant la ligne finale, vertical suivi à 5 foulées un peu courtes d’un bel oxer sur bidet puis l’ultime oxer à 7 foulées. Le temps sans être trop serré, a écarté du deuxième tour le bourguignon Benoit Cernin/Uitlanders du Ter et Philippe Rozier/Rahotep de Toscane laissant dix couples en découdre pour la classement final.

Mathieu Billot contre le Centre Est

Avec ses trois chevaux qualifiés, Mathieu Billot partait en confiance pour l’assaut sur l’étape bourguignonne. D’entrée de jeu, avec Ilena S, une 9 ans prometteuse fille du multi titré KWPN Verdi VDL Groep, le normand signait un sans faute très rapide. L’opposition la plus vive est venue des cavaliers locaux. Si Jean-Michel Martinot sur ses terres avec son étalon Roméo de Villaret, ou le haut savoyard Jean-Luc Mourier très rapide mais au prix d’une faute avec Souviens toi Larivera ont échoué, tout comme le francilien Gregory Cottard/Regate d’Aure, Thomas Levèque améliorait le chrono de Mathieu Billot jusqu’à ce que celui-ci reprenne la main avec Shiva d’Amaury et conclue par un ultime tour sans pénalité pour Radja des Fontaines. Entre le riche piquet du normand, au 2e rang de cette étape pour sa seulement deuxième participation sur le Grand National, Thomas Levèque, 34 ans, nordiste d’origine installé dans l’agglomération lyonnaise signe une très belle performance avec Un Amour la Goula, un fils de Lando qu’il monte depuis deux ans. 

Un beau week-end pour l’écurie Euro Mat-Hoover

La victoire de Mathieu Billot est synonyme de celle de l’écurie Euro Mat-Hoover avec qui il est engagé dans ce Grand National 2017 avec Julien Anquetin, un peu moins à la réussite à Cluny (4 points dans le Grand prix avec Quanan Rouge ) et la jeune Elisa Mellec. Celle-ci a offert un point de bonus à l’écurie Euro Mat-Hoover en remportant avec Renarde Rumel le GP Pro 1 du matin qui réunissait pas moins de 110 partants ! Avant son tir groupé du GP Pro Elite, Mathieu Billot avait déjà fait preuve d’une belle assiduité aux prix : vainqueur le vendredi du GP 1,45 m avec Radja des Fontaines, il prenait les 3e et 4e places de la vitesse 1,45 m du samedi avec Vialotta d’Ick et Shiva d’Amaury. Non retenu pour le CSIO de la Baule, il sera en piste au 5* de Versailles et au 4* de Bourg en Bresse dont il sortait vainqueur du Grand Prix 2016 avec Shiva d’Amaury.