McLain Ward galope vers le sacre à Omaha!
samedi 01 avril 2017

McLain Ward et Azur
McLain Ward et Azur ont signé une deuxième victoire à Omaha © Scoopdyga

Deuxième épreuve et deuxième victoire à Omaha pour McLain Ward et son impressionnante Azur-HH ce vendredi soir à Omaha. Surmotivé devant son public, l'Américain fonce tout droit vers le sacre, mais ses deux dauphins du jour, Grégory Wathelet et Romain Duguet, n'ont que 3 et 4 points de retard avant la finale en deux manches de dimanche. Le double tenant du titre, Steve Guerdat, a, lui, perdu du terrain à cause d'une faute rageante, mais rien n'est perdu non plus !

Avec les trois leaders sous la barre des 4 points et les six premiers qui se tiennent dans deux barres, le dénouement de la finale Coupe du monde Longines de saut fera sans aucun doute vibrer les spectateurs du CenturyLink Center dimanche à 14 h (21h en France). D'autant que le subtil chef de piste irlandais, Alan Wade, montera encore la difficulté d'un cran et, sur deux manches, beaucoup de rebondissements seront encore possibles. Si les Bleus semblent malheureusement avoir déjà perdu toutes chances de podium (lire article ici), bien difficile de prédire le trio gagnant. Vainqueur des deux premières épreuves avec une insolente aisance, McLain Ward semble très bien parti avec sa très puissante Azur-HH, mais résistera-t-il à la pression devant un public qui espère tant de lui ? "Je vais essayer de continuer à prendre les obstacles et les parcours les uns après les autres, annonçait-il lors de la conférence de presse avec sa fille, une adorable petite blondinette, sur les genoux. C'est un moment pour lequel moi et mon équipe travaillons tellement que je ressens forcément de la pression, et d'autant plus que j'ai réellement une chance de gagner, mais je vais essayer de garder la tête froide. Je vais passer un peu de temps avec ma femme et ma fille pour me relaxer puis me reconcentrer au mieux." Que ce soit lors du parcours initial ou du barrage, lors duquel il a abaissé le chronomètre de Grégory Wathelet et Forlap de 2,52 secondes, le couple s'est baladé. "Azur a vraiment une personnalité à part. C'est une forte et indépendante jument qui n'a d'ailleurs pas vraiment besoin de moi. Elle est bourrée de sang donc une des difficultés est de la garder calme, mais en piste elle fait toujours de son mieux !"

Grégory Wathelet : "Forlap est un cheval vraiment spécial pour moi"

Grâce à leurs 2e et 3e places dans cette difficile épreuve, Grégory Wathelet et Romain Duguet remontent, eux, aux 2e et 3e places du classement général à seulement 3 et 4 points de l'Américain. "Je suis vraiment heureux car Forlap est un cheval vraiment spécial pour moi, souligne le Belge. C'est moi qui l'ai formé de ses 6 ans aux 5* et il a ensuite été vendu. Son départ avait été très difficile à vivre car j'étais très attaché à lui et nous avions alors de super résultats. Pendant deux ans, il a été monté pas différents cavaliers et a perdu beaucoup de confiance. Qu'il réintègre mes écuries en décembre a été un super cadeau. Je ne pensais pas qu'il retrouverait si vite le top niveau. J'ai décidé de le prendre pour la finale seulement il y a deux semaines, mais c'était visiblement le bon choix !" Romain Duguet ne tarit pas d'éloges non plus sur Twentytwo des Biches : "Je l'ai achetée à cinq ans. Ce n'est pas une jument spectaculaire, mais elle est souvent sans-faute. Elle est encore jeune à ce niveau mais elle a prouvé ce soir qu'elle pouvait le faire. La suite ne sera que du bonus pour nous !"

Steve Guerdat très déçu mais pas vaincu

Prétendant à un historique triplé avec trois chevaux différents, Steve Guerdat était lui terriblement déçu de sa faute sur la palanque n°12 avec une Bianca encore aérienne. Cette faute le relègue à la 6e place, à 8 points du leader. Tout est encore possible, mais le Suisse n'a malheureusement plus son destin entre ses mains. Pour relever son défi, il devra non seulement aligner les sans-faute dimanche, mais aussi compter sur des défaillances de ses rivaux. Il sera toutefois le seul à ne pas avoir enchaîné deux tours ce vendredi puisque les cinq couples qui le devancent ont pris part au barrage... Un avantage fraîcheur qui pourra peut-être l'aider à faire la différence !

Les résultats complets ici