Michel Hécart, de Riyadh à Cluny

jeudi 11 avril 2013 - Riyadh

  • imprimer

Grande première en Arabie Saoudite. Depuis hier, Riyadh est le théâtre d’un CSI*****. Et le seul représentant tricolore, Michel Hécart a déjà brillé.

hécart-portrait largeP

Michel Hécart - Ph. Cosinus Prod

 « Une piste en herbe magnifique à 90 km de Riyadh, en plein désert, une très bonne organisation, deux épreuves par jour, une moyenne et une grosse » raconte Michel Hécart. Le nouveau concours inscrit au calendrier des cavaliers internationaux vaut le détour selon le Tricolore. Et déjà, il s’est fait remarquer par ses performances. En selle sur Nokia de Brekka, Michel prend la 2e place de l’épreuve à 1.45m juste derrière l’Italien Emanuele Gaudiano et se classe 4e de celle à 1.50 avec Piman de la Deviniere. Et c’est une jument bien connue en France, Noblesse des Tess qui s’y impose avec Kamal Bahamdan suivi par Emanuele Gaudiano, décidément en forme, et Bader Mohammed Al Fard. « Il y a d’excellents cavaliers ici aussi bien que le niveau général est plus disparate. Mais Bob Ellis est chef de piste très doué, et c’est super ! » raconte encore Michel. 15 nations ont fait le déplacement. Et si les Saoudiens sont venus en nombre, d’autres pays sont représentés comme la Jordanie, l’Egypte, la Turquie… « Peu d’Européens ont fait le déplacement ». On compte tout de même Jos Lansink*, Juan Carlos Garcia, Nicola Philippaerts… « Il faut dire que c’est loin, c’est donc beaucoup de frais, et puis c’est une première édition » souligne le Français. « Moi, j’avais des chevaux que je ne voulais pas démarrer en indoor. J’ai alors décidé de participer à 6 ou 7 concours de la péninsule arabique. Et l’idée était bonne. Je ne devais cependant pas venir à Riyadh parce que c’était compliqué, mais le prince m’a appelé pour m’inviter. » Michel a donc pris ses affaires et a fait le voyage. Il participera encore aux épreuves jusqu'à vendredi, jour du Grand Prix. « Mais je serai quand même à Cluny ce week-end ! Le camion qui revenait d’Oliva s’y arrête. » Il y retrouvera Jérôme Hurel, François-Xavier Boudant, Mathieu Billot.... Pour la suite de la saison « J’essaie de voir où en sont mes chevaux en ce moment. Avec eux, il faut toujours changer de programme, naviguer à vue ! L’objectif premier c’est la Baule. Je vais aussi participer au Grand National, après Cluny, je devrais faire Marolles, en tout cas je trouve la formule bonne».

Et pour l’année prochaine, s’il n’a pas encore décidé de son programme bien sûr, Michel est prêt à revenir à Riyadh. « On ne sait jamais mais, pourquoi pas ? » 

Retrouvez tous les résultats du concours en cliquant ici! 
 
 *Mauvaise nouvelle, Valentina van het Heike, la jument de tête de Jos Lansink s'est fracturée un antérieur. La fille de Nabab de Rêve avait notamment remporté le Grand Prix de Paris en 2009, celui d'Abu Dhabi en 2010 et contribué aux performances de l'équipe belge dans de nombreuses coupes des nations. Elle était aussi médaillée de bronze avec Jos aux Mondiaux de Lexington et terminait 23ème des Jeux de Londres.. Après une opération qui s'est bien passée, Valentina devrait ensuite entamer une nouvelle carrière de reproductrice.
 
 

Solène Lavenu

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr