Michel Robert: "Mon souhait est de passer à autre chose"

mercredi 16 octobre 2013

  • imprimer

Alors que la semaine dernière à la conférence de presse d’Equita’ Lyon, Michel Robert annonçait qu’il serait en piste pour l’édition du début novembre prochain, la parution sur son site de sa décision de se retirer de la compétition a surpris tout le monde.

Michel Robert largeP

Scoopdyga

Michel Robert

Pourquoi  cette annonce  sur votre site Internet ?

J’ai fait un break de trois week-ends qui m’a permis de réfléchir.  C’est une décision que j’ai muri au plus profond de moi-même et je ne voulais pas qu’elle soit liée à une réaction sur un  évènement ponctuel.  J’ai eu un souci à la hanche mais c’est réglé. Je fini sur une 4e place  sur le CSI de Péking le week-end dernier,  mardi j’ai bien pesé mes réflexions et décidé d’arrêter. C’est vrai que j’aurai pu continuer sur Equita’ et finir la saison à Genève, mais mon souhait est de passer à autre chose. Je suis de plus en plus sollicité par le biais de mon site Horse Academy. Je crois beaucoup au développement de la transmission des savoirs par les moyens intellectuels qui permettent de prendre du recul pour la réflexion, comme les livres. J’ai moi-même beaucoup appris en lisant. 

Qu’en est-il de votre piquet de chevaux ?  Votre contrat avec le haras de Hus ?

Je n’ai pas encore pris de décision pour mes chevaux. Je n’avais pas vraiment de contrat avec le Haras de Hus et je n’ai que deux chevaux , Oh d’Eole et  Vivaldi du Seigneur que montait Marine Blondet  pour lesquels le propriétaire décidera.

Qu’est ce qui vous a marqué le plus dans votre carrière ?  Vos chevaux coup de cœur ? 

Je ne peux  vraiment  pas tous les cités ! Idéal, Nonix,  Dégina,  Sissi , Auleto, Oh d’Eole …  chacun correspond à une époque.  Il y a une évolution formidable des chevaux, des organisations, notre sport est complètement différent, c’est pour ça que je pense que les moyens modernes comme les sites Internet sont importants pour avancer !

Pensez- vous que les cavaliers qui entament aujourd’hui  une carrière internationale pourront avoir une carrière aussi longue que la vôtre ?

L’avenir nous le dira !  Ce qui est sûre c’est que qu’il faut de plus en plus de moyens parce que tout est plus professionnel.  Mais tout est ouvert, et notre champion d’Europe à 50 ans !

Jocelyne Alligier

  • imprimer

0Commentaires

Jean-Paul D | 17/10/2013 13:45
Bravo à Michel Robert de savoir prendre cette décision -inéluctable- dans un moment de lucidité intelligente.
J'admire cet état d'esprit, ce travail sur soi, qui vont lui ouvrir de nouvelles portes, où beaucoup souhaiteront s'engouffrer à sa suite. Chapeau !!
anne chantal mantel
JEAN JACQUES A | 16/10/2013 17:58
respect et chapeau Mr ROBERT pour votre carriere


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr