Montpellier Occitanie en lice pour son 2ème jumping 3 *!
jeudi 25 octobre 2018

Raymonde Boyer Harold Boisset Michel Robert CSI 3* de Montpellier
Raymonde Boyer, présidente du centre de Grammont, Harold Boisset et Michel Robert lors de la conférence de presse © Florence Chevallier

Et de deux ! Montpellier se remet en selle pour sa 2ème édition du Jumping International de Montpellier Occitanie à la Sud Arena de France jusqu'au 28 octobre 2018. Le succès de la première édition a conduit les organisateurs Montpellier Events, en collaboration avec le centre équestre de Grammont et le soutien conjoint des régions Occitanie et Midi Pyrénées et de la ville de Montpellier, à pérenniser la manifestation et le concours 3 étoiles avec 4 épreuves comptant pour la Longines Ranking.

Le parrain de l'édition n'est autre que Michel Robert, reconnu pour ses qualités d'homme de cheval et d'enseignant en plus de ses performances de compétiteur. Un rôle qu'il endosse avec efficacité, convaincu de l'importance de ce jumping pour la région, et disponibilité avec « un sourire, un peu d'amitié ». « L'amour que l'on peut avoir avec les chevaux ça permet d'être en relation avec l'être humain » et de plus, le parrain de l'édition entend bien faire profiter de ses conseils techniques car il compte plus de 45 ans de pratique. « Je connais toutes les ficelles de ce métier » et il ajoute qu' « il sera présent pour chacun... ». Mais aussi, Michel Robert tient à réaffirmer l'importance du sport équestre : « il y a une demande de plus en plus croissante. Les gens ont besoin de trouver autre chose que des tablettes. Le relationnel avec l'animal ça fait grandir ! ».

Le cavalier international mais aussi résident de Montpellier métropole, Harold Boisset retrouve sa casquette de directeur sportif pour la deuxième année consécutive. Le local de l'étape avoue « ne pas trop aimer les responsabilités mais je suis à 5 mn d'ici et en tant que cavalier je sais ce que j'aimerais avoir comme programme sportif. Aussi, j'ai essayé de proposer un programme équilibré et le meilleur programme sportif possible. De plus, je sais m'entourer de professionnel comme Alizée Porée ». Par ailleurs, ce titre pour le cavalier est un bel aboutissement car il habite la région depuis 1997 et est resté dans le même centre équestre de Grammont depuis son arrivée où son père l'a inscrit vers l'âge de 6 ans (et où il a acquis des valeurs sportives dont l'humilité). C'est une autre forme de reconnaissance qui lui est ainsi offerte. Mais avant tout, ce compétiteur dans l'âme, aime raconter son amour pour les chevaux avec lesquels il a débuté qui l'ont « amené vers le haut niveau, en respectant le rythme du cheval. Il faut apprécier chaque progression et accepter de redescendre. Il faut toujours écouter son animal. Ils ont besoin de petits breaks». « Je travaille toujours avec Michel Robert ». Si sa jument fétiche Quolita Z est au repos, Harold attend de bons résultats de ses autres chevaux. Vérone de la Roque (9 ans) attendue sur de « gros championnats ». T'Obetty du Domaine (11 ans) « jument qui gagne énormément, une jument de vitesse ». Et Katinka (8 ans) « sur laquelle je fonde de beaux espoirs d'avenir sur le long terme »... Il en attend de « bons résultats ce week-end ! »...

Le Grand prix du CSI ***  se tiendra dimanche à 14h30, Arena Sud de France.

Programme complet et résultats à retrouver ICI