Morgan Bordat : "Ma première victoire en Grand Prix 3* "
mardi 27 mars 2018

Morgan Bordat Star de la Beviere CSI 3* Vilamoura 2018
Morgan Bordat et Star de la Beviere ont conclu l'avant dernière semaine de la tournée de Vilamoura sur une victoire dans le Grand Prix. Réussiront-ils un doublé cette semaine ? © One Shot / Vilamoura Equestrian Center

Dimanche à Vilamoura, le Grand Prix 3* de la 5e semaine de la tournée portugaise se concluait sur une Marseillaise. Au terme d'un barrage qui a réuni dix couples, le jeune Tricolore Morgan Bourdat (24 ans) s'est imposé aux rênes de son cheval de tête Star de la Beviere. Leur première victoire en Grand Prix à ce niveau !

Morgan Bordat est "tombé dedans" quand il était petit ! Installé à Blanzy (71), dans les installations que ses parents ont construites il y a 23 ans, le jeune cavalier a grandi dans le milieu et peut d'ailleurs compter sur sa famille pour le soutenir au quotidien. Sa mère l'aide à monter les chevaux et à faire les soins, son père s'occupe lui de l'administratif et l'entretien. Morgan peut également s'appuyer sur une groom et une autre personne dévolue à l'entretien des installations. A 24 ans, et rôdé à des compétitions allant jusqu'au niveau 4*, le cavalier signait dimanche à Vilamoura sa première victoire en Grand Prix 3* associé à Star de la Beviere, un Selle Français de 12 ans acheté alors qu'il avait 6 ans et alors confié à Julien Gonin le temps que Morgan finisse ses études. 

Après une pause hivernale bien méritée pour le cavalier et ses chevaux à l'issue du CSI 4* de Rouen en novembre dernier, c'est à Vilamoura que le Bourguignon a décidé d'emmener une partie de son piquet. Pour les plus jeunes, l'occasion "de les former et qu'ils voient du pays", pour les plus expérimentés, de se remettre en jambes gentiment en ce début de saison extérieure. Une remise en route progressive qui a semblé parfaitement convenir à Star de la Beviere. Si le cheval signait une contre performance dans le GP 3* portugais mi-mars (21 points de pénalité, ndla), c'est bien la victoire qu'il a décrochée dimanche dernier ! "Nous étions dix barragistes et j'étais le 6e à partir. J'avais donc eu le temps de voir quelques passages. Il n'y avait qu'un seul sans-faute avant que je ne rentre en piste, et beaucoup de demi-tours sur le parcours. J'ai pris le parti de serrer mes courbes plutôt que de prendre un rythme de galop trop soutenu. Star sait faire les deux de toute manière, mais ça a payé", lance, ravi, le cavalier qui entame sa 5e semaine au Portugal. "Pour l'instant le bilan de la tournée est bon, même si évidemment la victoire de dimanche y joue pour beaucoup (rires). Les chevaux sont biens et ça met en confiance pour la saison à venir". Il est vrai qu'en plus de la première place dans le GP, Morgan et Star se sont classés 3e d'une 145, tandis qu'avec Uma, une SF de 10 ans, il classait deux épreuves rankings et engrangeait deux bonnes 7e places d'une 135 et d'une 140 aux rênes d'Auckland de l'Enclos

Cette semaine est la dernière compétition pour chevaux et cavaliers au Vilamoura Equestrian Centre, et la prochaine étape pour Morgan sera le Grand National de Cluny le 19 avril. Il défendra cette année les couleurs de l'Ecurie de l'Enclos aux côtés de Marion Skalli sur le circuit fédéral et aura un autre gros objectif : "Réussir à courir un Grand Prix 5* !". Le cavalier a par ailleurs déjà goûté au plus haut-niveau en 2016 lorsqu'il décrochait une sélection pour le CSIW 5* de Lyon, durant lequel il avait participé à plusieurs épreuves intermédiaires, se classant même 7e d'une 150. Mais avant d'aller se confronter aux meilleurs cavaliers, il reste un dernier week-end de compétition au Portugal et les chevaux du cavalier profiteront deux semaines de repos dès leur retour en France !