NHS CSI***: Timothée Anciaume et Paddock du Plessis au bout du suspense

lundi 17 août 2015

  • imprimer

Le grand prix du CSI*** de St Lô a offert comme souvent un spectacle à suspense.

nhs2015- Timothée Anciaume et Padock du Plessis largeL

Paul Dubos

nhs2015- Les spectateurs étaient nombreux largeL

Paul Dubos

Timothée Anciaume et Padock du Plessis

Les spectateurs étaient nombreux pour admirer le spectacle

previous video next video

Un premier partant Thomas Rousseau avec Aresse sans faute mais avec un léger dépassement de temps dont on ne savait encore si il serait définitif, un deuxième affichant un petit 4 points. Certains pensèrent que le parcours de Jean Paul Lepetit serait facile. A l'issue de troisième cavalier, le temps était maintenu et les fautes commencèrent à s'afficher. Clément Boulanger et sa 9 ans Sweet Phir parvenaient à ne pas en faire mais tout juste dans le temps et puis ce fut toute une série d'élimination ou d'abandon, il n'y en eu pas moins de 17 au total sur les cinquante partants. Les avis changèrent donc rapidement et beaucoup se demandèrent s'il y aurait un barrage. Sans être trop gros (150cm), le parcours s'avérait très technique en particulier sur les distances dans le triple et il fallait des vrais couples pour en venir à bout. C'est ce que réussirent trois autres couples, la gracieuse et volubile américaine Ali Wolff avec un fils de Casall qui porte le nom de son père, puis l'expérimenté Olivier Robert et sa fidèle Quenelle du Py qui revient bien après 3 mois d'interruption et enfin les valeurs sures Timothée Anciaume et son beau gris Padock du Plessis qui retrouve la forme lui aussi après un arrêt d'un mois.

Les 4 suivants au classement étaient tous pénalisés d'un point de temps. Le barrage fut captivant avec Clément Boulanger sans faute mais ne voulant pas trop bousculer sa jeune monture. Ali Wolff fidèle à l'image de l'équitation américaine améliorait très sensiblement le chrono sans faire de barre, un temps que le, pourtant rapide, Olivier Robert n'améliorait pas. Denier à partir Timothée n'avait pas le choix et il mit le turbo, Padock répondit complètement à ses attentes, remportant l'épreuve sous un tonnerre d'applaudissements. En outre, l'homme obtenait le titre de meilleur cavalier et Padock celui de meilleur cheval. La cinquième place est pour le sympathique brésilien à la veste couleur moutarde, Yuri Mansur Gierios, la 6° pour une grande dame de l'équitation Alexandra Ledemann, la 7° pour une autre figure, le toujours élégant Rutherford Latham et le premier partant Thomas Rousseau concluait 8°."Paulo la science" avait encore fait du bon travail malgré une certaine hétérogénéité du plateau, en effet, tous les cavaliers sans faute aux obstacles étaient à la remise des prix.

En préambule de ce grand prix, celui des 7 ans fut lui aussi âprement disputé (78 partants) avec la victoire d'United d'Orville (Ruyblas) monté par Mathieu Billot, devant Urane du Busson (Mylord Carthago)-Mathieu Bourdon et Usa de Riverland (Diamant de Semilly)-Reynald Angot, tandis que Urano de Cartigny, 5° fut une nouvelle fois très démonstratif sous la selle de Bertrand Pignolet.

Paul Dubos

Horse Telex
La base de données du cheval
Fautras Équestre
Fabricant de vans et camions pour chevaux
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr