Nicola Philippaerts impose le tempo à Chantilly
dimanche 15 juillet 2018

Nicola Philippaerts H&M Chilli Willi
Nicola Philippaerts et H&M Chilli Willi remportent le Grand Prix 5* de Chantilly © RB Presse

Nicola Philippaerts s’est offert le Global Champions Tour de Chantilly. En selle sur le puissant H&M Chili Willi, le Belge a imposé son tempo au barrage, devançant l’Allemand Daniel Deusser sur Tobago Z et l’Italien Alberto Zorzi sur Contanga. Cédric Angot signe à nouveau la meilleure performance française.

Sur cette immense pelouse de 15.000m2,  il fallait galoper vite pour l’emporter. "Ce parcours présentait assez peu de combinaisons, il fallait tourner au grand galop, tout un art !’", expliquait Nicola Philippaerts. Mais mine de rien certains obstacles ont été très fautifs, comme le vertical blanc face aux écuries en pierre et la ligne finale, notamment le dernier obstacle. Plusieurs Français font les frais des difficultés de ce tracé : Kevin Staut et Rêveur de Hurtebise écopent de quatre points, tout comme Pénélope Leprevost sur Vancouver de Lanlore. Huit points pour Julien Épaillard sur Virtuose Champeix. Sur un Sunshine de Phare un peu fatigué, Roger-Yves Bost préfère lever la main.

Finalement, dix vont décrocher leur ticket pour le barrage : trois Belges, Jérôme Guéry, Nicola Philippaerts et Jos Verlooy, trois Allemands, Christian Ahlmann, Daniel Deusser et Christian Kukuk, le Qatari Bassem Mohammed, l’Italien Alberto Zorzi, le Britannique Ben Maher et l’unique tricolore, Cédric Angot. Trois seulement parviennent à aligner le double sans-faute. Mais Nicola  Philippaerts est intouchable avec son H&M Chili Willi. Il prend ainsi quatre secondes à Daniel Deusser, son dauphin avec Tobago Z, tandis que l’Italien Alberto Zorzi complète le trio de tête avec Contanga. Jérôme Guéry, lui, met la gomme mais fait chuter une barre avec Garfield de Tiji des Templiers. Encore plus audacieux, Ben Maher file mais fait chuter la dernière barre, juché sur Explosion W. Cédric Angot fait une faute aussi mais se classe cinquième avec Saxo de la Cour’’On peut compter sur Saxo qui est sûr, mais je m’attribue les erreurs au barrage, ce classement est de ma faute !’’, s’est-il exprimé.

Du côté de la Global League, après les deux épreuves de vendredi et samedi, l'équipe des London Knihgts, brillamment représentée ce week-end par Ben Maher et Nicola Philippaerts, s'est imposée devant les Valkenswaard United (Marcus Ehning et Alberto Zorzi) tandis que les Shanghai Swan (Shane Sweetnam et Daniel Deusser) complètent le podium. 

Les résultats complets ICI