Nicolas Delmotte : « C’est très motivant »
lundi 19 février 2018

Nicolas Delmotte
Nicolas Delmotte © www;scoopdyga.photo

Suite à la fin de sa collaboration avec Pénélope Leprévost, le Haras de Clarbec a choisi de faire confiance à Nicolas Delmotte. Vagabond de la Pomme, Urano de Cartigny et Corrado du Moulin vont bientôt rejoindre les écuries du Nordiste, déjà revenu au plus haut niveau mondial l’an passé grâce à l’excellent Ilex VP.

« Je suis très heureux. J’ai essayé les trois étalons et j’ai eu un très bon sentiment en selle. Ils sont très bien dressés », souligne Nicolas Delmotte. L’arrivée de Vagabond de la Pomme, Urano de Cartigny et Corrado du Moulin va sacrément renforcer le piquet du Nordiste, déjà performant en CSI5* grâce à Ilex-VP (vainqueur des Grands Prix de Dinard, de Liège et de la Coupe des nations de Gijon), Urvoso du Roch et Darmani van’t Heike : « C’est très motivant pour moi car je vais pouvoir alterner entre deux piquets de chevaux. J’ai restructuré mon écurie depuis deux ans dans l’objectif de faire les plus gros concours et championnats, et la confiance de la famille Megret va m’aider à y parvenir. Ce que j’ai surtout aimé dans nos échanges avec Geneviève, Dominique et Elise, c’est leur passion et leur professionnalisme. » Avant de rejoindre ses écuries, Vagabond et Urano participeront ce week-end au Salon des étalons de Saint-Lô. « Nous n’avons pas encore établi le programme pour la suite. Il faut déjà que les chevaux arrivent et prennent leurs marques dans mes écuries », annonce Nicolas, avec une joie et une impatience palpables.

Geneviève Megret : « Nous partageons la même optique »

« Le choix de Nicolas s’est vite imposé, confie à son tour Geneviève Megret. Nous le connaissons depuis des années, il s’est toujours montré performant avec les chevaux en général et les étalons en particulier. Nicolas a envie de bien faire et de se focaliser sur le top niveau. Il pouvait déjà compter sur Ilex, qui appartient d’ailleurs à une amie à nous, mais un seul crack n’est pas suffisant pour évoluer au plus haut niveau mondial. Nous partageons la même optique puisque les Coupes des nations et les beaux Grands Prix sont également sa priorité. C’est le sport que nous aimons et que nous avons toujours défendu ! Notre soutien à l’équipe de France reste toujours aussi grand et c’est pour cela que nous avons souhaité renforcer son piquet. »

Pour les autres juments qui évoluaient sous la selle de Pénélope Leprévost, la famille Megret n’a en revanche pas encore tranché. « Ratina d’la Rousserie et Flora de Mariposa sont, de toutes façons, actuellement en convalescence, et Nice Stpéhnie et Ilena de Mariposa sont à la maison. Nous n’allons pas prendre de décision hâtive. L’idée est, comme toujours, de faire le meilleur boulot possible et de veiller au bonheur de nos chevaux ! »