Nicolas Delmotte prouve sa très grande forme dans le Grand National de Compiègne
dimanche 19 août 2018

© Images'Inn/Éric Knoll (archives)

L'homme en forme du week-end s'appelle Nicolas Delmotte. Engagé dans le Grand National de Compiègne avec trois montures, le Nordiste a réussi l'exploit d'emmener les trois en seconde manche et de s'imposer avec Darmani van't Heike. Une sacrée opération, d'autant qu'il signe là sa troisième victoire consécutive à Compiègne.

Après le dressage, le saut d'obstacles. Alors que Stéphanie Brieussel remportait le Grand Prix Pro Élite support du Grand National de dressage hier, le Stade équestre du Parc de Compiègne a cet après-midi vibré au rythme des sabots des chevaux d'obstacles. Pas moins de cinquante couples étaient au départ du parcours dessiné aujourd'hui sur le terrain d'honneur en herbe, et qui a fait quelques déceptions, notamment chez les quatre couples qui ont abandonné. Déception par exemple pour Mélanie Cloarec, privée de barrage pour une faute avec Ondine Belmanière, pour Thomas Lambert, huit points sur Thalie St Loise ou encore pour Jonathan Chabrol, dix-sept points avec Coming Man

Mais un parcours bien dosé puisque dans ce Super Dix, ils ont été sept à signer des parcours parfaits, alors que les trois autres "repêchés", Mathieu Lambert sur Airmes des Baleines, Nicolas Delmotte sur Ilena de Mariposa et Pierre Cabochette sur Aston du Haras des Barrag, n'avaient écopé que d'un point de temps dépassé. En seconde manche, Jérôme Hurel et Ohm de Ponthual sont les seuls à commettre une faute. Pour les six couples restants, tous double sans-faute, c'est le chronomètre qui a fait son office. Ainsi, Nicolas Delmotte a pris la sixième place avec le puissant Cordial, signant le parcours le moins rapide en 48"59, juste derrière Emeric George sur Rocker d'Ysieux (47"92) et Alexandra Paillot sur Polias de Blondel*Val Henry (47"23). Les trois leaders sont quant à eux séparés par près de trois secondes. Sur Weraton, Julien Gonin prend la troisième place (46"14), derrière Alexis Borrin sur Alea de la Marque (45"36). La victoire est quant à elle revenue à Nicolas Delmotte, qui, non content d'emmener ses trois montures en seconde manche, s'est donc offert la victoire avec Darmani van't Heike (44"36).

Les résultats ICI