Nicolas Deseuzes : "J'aborde Bordeaux sans pression"

vendredi 27 janvier 2017

  • imprimer

Auteur de plusieurs belles performances à Oliva en cette fin janvier, Nicolas Deseuzes fait un point sur l'état de forme des quatre chevaux qu'il a emmenés en Espagne et sur ses ambitions pour l'étape Coupe du monde de Bordeaux.

Nicolas Deseuzes et Quilane de Lezeaux largeL

Scoopdyga

Nicolas Deseuzes et Quilane de Lezeaux

La pluie puis les vents violents qui se sont abattus sur le sud-est de l'Espagne, et qui ont obligé les organisateurs a reporté de nombreuses épreuves, n'ont déstabilisé ni Nicolas Deseuzes, ni ses chevaux. Le Français, installé en Suisse, enchaîne depuis la semaine dernière les classements et les victoires avec quatre de ses montures. Razzia des Sables et Ulloa du Trèfle, que le cavalier avait affûtés pour l'échéance espagnole, n'ont pas déçu. "Razzia avait fait une super fin d'année 2016. Il rattaque à Oliva de très belle manière avec deux victoires sur quatre épreuves et courra le Grand Prix cette semaine" détaille le cavalier. "Ulloa fait elle 100% de sans-faute. C'est une jument de 9 ans dont je n'avais pas trop eu le temps de m'occuper l'année dernière. A mon sens, elle a les moyens pour faire du 3* et être la relève".

Le tricolore a également fait le déplacement avec Topaze Latour et Quilane de Lezeaux mais "pour ces deux chevaux là, Oliva est plutôt une remise en route". Une reprise qui a commencé fort avec la 3e place de Quilane dans le premier Grand Prix, a quelques centièmes seulement de la victoire. De bon augure pour l'étape Coupe du monde de Bordeaux ? "Je ne mets pas de pression. C'est seulement ma deuxième étape Coupe du monde (après Lyon, où il se classait 4e du GP avec Quilane, ndla) et ça fait un moment que la jument n'a pas fait de 160. J'y vais vraiment dans l'objectif de prendre de l'expérience". D'autant que sous ses airs de grande jument froide, Quilane, qui a fait ses armes sur le circuit classique puis sur des épreuves nationales sous la selle de Bruno Alessandrini, cache énormément d'influx qu'il faut savoir gérer : "C'est une grande jument raide à qui il faut une préparation assez longue pour monter en puissance. Elle a besoin de s'assouplir et d'être toujours dans le travail pour être performante, mais sans forcer ". Les quelques épreuves 2* d'Oliva ont donc été une bonne préparation pour la fille de Grenat de Grez.  Et si le Français sera dans le sud-ouest de l'Hexagone le week-end prochain, il prendra ensuite le chemin de conditions climatiques normalement plus clémentes et posera ses valises quatre semaines en terres portugaises, à Vilamoura. 

Myriam Rousselle

Horse Telex
La base de données du cheval
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 96 - Fabien et Grégory Rulquin

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr