Nina chez les Juniors, Laetitia chez les Jeunes Cavaliers
dimanche 07 mai 2017

Nina Mallevaey
Nina Mallevaey s'impose chez les juniors. © Photo : Béatrice Fletcher

Dans la catégorie junior, c'est la Tricolore Nina Mallevaey qui s'est imposée dans le Grand Prix 140. Un peu plus tard dans la journée, c'est la Suissesse Laetitia du Couëdic, en selle sur l'ancienne monture de Kevin Staut, Cheyenne, qui a remporté la victoire chez les jeunes cavaliers.

Pour cette dernière journée du CSIO réservé aux jeunes, les cavaliers juniors étaient les premiers à disputer leur Grand Prix. Sur les 59 prétendants à la victoire, seuls neuf étaient conviés au barrage. La victoire revient à Nina Mallevaey, en selle sur Solitude au Vent, qui signe un double sans faute chronométré à 42’’61, soit quelques centièmes de secondes de moins que la cavalière espagnole Otti Verdu Vidal sur sa jument française Top Lulu, qui boucle son tour en 42’’79. La troisième place revient à l’Autrichienne Lasa Maria Räuber/Cuyano, tandis que Jeanna Sadran, première Tricolore à avoir signé un sans faute en première manche, termine sans pénalités aux obstacles avec un temps de 44’’99, qui lui vaut la 4ème place.

Interview vidéo de Nina Mallevaey à venir

Laetitia du Couëdic est la plus rapide 

Le Grand prix réservé aux jeunes cavaliers est remporté à l’issue d’un barrage à quatre par la cavalière suisse, coachée par Jean Maurice Bonneau, Laetitia du Couëdic en selle sur Cheyenne, ex monture de Kevin Staut qu’elle monte pour la troisième saison consécutive, en un temps de 47’’73. « Ma jument a tout donné cette semaine, nous étions déjà 2ème à la Coupe des Nations, et sur ce Grand Prix elle était imbattable". Pour les prochaines échéances, Laetitia peut aussi compter sur cinq chevaux, dont sa jument de junior, Elisa. Elle est suivie au classement par la française Mégane Moissonnier aux commandes d'Umours Batilly, également double sans faute, en 49’’60. « J’ai été malchanceuse sur les deux premières épreuves, je n’ai donc pas participé à la Coupe des Nations, mais je suis très contente de mon cheval, lui et moi avons tout donné pour être sans faute dans ce Grand Prix. » L’Espagnole Sara Salom Abeldo et Clear Concert se classe 3ème avec un chrono de 51’’55, tandis que la quatrième barragiste, Lalie Saclier et Tescari’Jac prend la 4ème place à l’issue d’un second tour chronométré à 49’’35 mais pénalisé de quatre points.

Grand Prix Children : Scott Discours meilleur français

La concurrence était rude dans ce Grand Prix Children, puisque 14 des 39 engagés étaient rappelés au barrage. Dans les derniers à se lancer à l’assaut de cette épreuve, Scott Discours, tout jeune cavalier lorrain, élève de Thierry Klein, basé à Tonnoy près de Nancy, aura fait le maximum pour s’imposer avec sa jument BWP Frauke, mais son chronomètre de 71’’78 n’aura pas suffi à déloger la cavalière espagnole Rocio Martinez Monfort en selle sur Cleopatra qui bouclait son barrage en 67’’ et empoche la victoire. Louna Garo, qui est restée en tête de l’épreuve un bon moment après un joli sans faute en 66’’50 avec Pyramide Pironnière, doit finalement se contenter de la 3ème place, devant Marine Lebas/VI Aye Py d’Az, 4ème en 72’’69, et Rose de Balanda/Tsara Belin, qui franchit la ligne d’arrivée en 74’’87. Si aujourd’hui la Marseillaise n’a pas résonné sur la carrière des Princes, ce n’est que partie remise pour tous ces jeunes talents qui, outre une technique déjà très aboutie, ont montré une maturité et une détermination pour le moins prometteuses.

Interview de Scott Discours et de son coach Thierry Klein à venir

Résultats complets ici