Obele ne veut pas s'arrêter !
mercredi 06 mars 2019

Ludovic Borras et sa fidèle Obele
Ludovic Borras et sa fidèle Obele © Les Photographes and Co

A 17 ans, Obelle de Beaumont remportait dimanche le Grand Prix Pro2 de St Gély sous la selle de de Ludovic Borras, son propriétaire, qui la monte depuis 15 ans. Le cavalier nîmois avait un temps envisagé la retraite mais la jument semble avoir encore envie de jouer...

Installé depuis 2002 à Nîmes, à l'écurie du Phénix, Ludovic Borras a acquis Obele de Beaumont (Rebel Z) à la fin de son année de 4 ans. Après avoir participé au circuit jeunes chevaux à 5 et 6 ans, le couple est allé jusqu'au niveau Pro1 avec des classements sur 140. L'an dernier la question de la retraite s'est posée. «Je voulais arrêter Obele l'an dernier car elle a fait une belle saison et beaucoup gagné. Mais elle a visiblement encore envie de jouer ! Avec ses 1m67 elle a couru jusqu'à 145, on a donc continué en levant un peu le pied, nous ne ferons que quelques Grands Prix cette année, en nous limitant à 135 en attendant la vraie retraite au pré, chez moi... Je suis cavalier et je forme des chevaux pour les faire progresser, pour moi ou pour mes propriétaires et sans objectif commercial. Je n'ai jamais vendu un cheval, mes chevaux finissent tous à la maison.» Un discours rare dans ce métier où l'objectif commercial est généralement en première ligne, le coté sportif n'étant qu'un générateur de plus value. Ludovic Borras n'a donc pas un piquet de concours important, son activité principale étant le travail des chevaux de son centre équestre. « La relève est là avec Vérone de Riverland qui est encore un peu en apprentissage mais qui commence sur 135. C'est toujours un plaisir de venir à Saint Gély, il y a un bon accueil, une piste parfaite, de beaux parcours signés Jean François Morand et comme toujours, les cavaliers ont été bien récompensés avec de belles dotations et de nombreux cadeaux. »

Plus de 900 couples étaient engagés sur ce concours Grand Régional avec des parcours dessinés par Jean François Morand. Ils étaient 40 au départ du Grand Prix de la Ville de Saint Gély et 11 se sont qualifiés pour le barrage. Parti parmi les premiers, Ludovic Borras donnait le temps de référence en dessous de 40s, chrono que personne n'est parvenu à améliorer. Laura Aillaud sur Salvador du Breuil et Marion Skalli sur Carmen VD se plaçaient à la suite, à moins d'une seconde. Carla Menon, Jimmy Jean et Bernard Lefèvre étaient à la suite du classement, également double sans faute.

La veille dans le Grand Prix Assurances Schmitz à 130, Harold Boisset s'imposait sur Daloubet du Strija devant Edouard Renaud associé à Sashka de Lot, Jimmy Jean et Bandzaï de la Bride complétaient le podium.

La Pro3 Tucci était dominée par Stéphane Darre qui terminait 1er, 2ème et 4ème ! Jimmy Jean et Harold Boisset prenaient les 3ème et 4ème places.

La victoire dans le Grand prix Am Elite Beauty Monop avec barrage revenait à Clotilde Stringini et Bire BB. Stéphane Spriet associé à Tiloubet du Painbenit venait ensuite suivie de Mathilde Mir et Best Off de Pia. Ils étaient les seuls des 49 engagés à terminer leurs deux tours sans pénalité.