Olivier Bost : "Il y a des motifs de satisfaction évidents"
mardi 07 mai 2019

olivier Bost
Olivier Bost © Scoopdyga

La semaine dernière les cavaliers de saut d'obstacles Enfants, Juniors et Jeunes Cavaliers avaient rendez-vous à fontainebleau pour un CSIO à domicile. Si aucune Marseillaise n'a retenti dans les Coupes des nations, trois podiums ont été célébrés dans le clan français. La bonne dynamique s'est poursuivi dimanche dans les différents Grands Prix grâce aux victoires de Romane Michelet chez les Enfants et Clément Gras chez les Jeunes cavaliers. Retour sur ces performances avec le sélectionneur national, Olivier Bost.

Aucune victoire française en Coupe des nations au CSIO de Fontianbelau 2019, certes, mais des Marseillaises en individuel. Olivier Bost était évidemment heureux des performances de Romane Michelet/Cassina Z dans le Grand Prix Enfant et celle de Clément Gras/Volga d'Atenbach dans le GP Jeunes cavaliers :  « Je suis très content de la victoire de Romane chez les Enfants c’était une belle épreuve. Je suis également ravi de la victoire de Clément Gras qui signe son retour puisqu’il était auparavant en équipe de France Juniors. Il a réalisé le seul sans-faute de cette épreuve difficile. Le bilan est très positif : un podium dans chaque Coupe des nations, deux victoires en Grand Prix et beaucoup de classements. À noter également les victoires dans les épreuves intermédiaires. Ces très bons résultats concrétisent les actions fédérales qui sont menées auprès des cavaliers depuis ces dernières années ! »

Concernant les résultats pas équipes, avec trois podiums sur trois épreuves courues pour les cavaliers à la veste Bleue, le bilan est également très positif et encore plus à deux mois des championnats d'Europe : « Je regrette évidemment que nous n'ayons pas fait retentir la Marseillaise à domicile. Pour autant avec trois podiums dans les trois catégories, il y a des motifs de satisfac- tion évidents. Hier comme aujourd'hui, nous avons pu constater que nos cavaliers étaient du niveau des meilleures équipes. Le diable se cache dans les détails et ce sont ces détails que nous allons travailler pour gommer certaines fautes que nous pouvons éviter. Je tiens ici à saluer l'esprit qui a animé tout notre collectif tout au long de ce week-end de Coupes des na- tions. Des événements comme celui -ci sont primordiaux pour souder les rangs dans la perspective des championnats d'Eu- rope Jeunes qui vont arriver très vite. Il nous reste deux mois pour finaliser notre préparation et arriver prêts le jour J. »