Olivier Bost, des prérogatives élargies
mercredi 30 janvier 2019

Olivier Bost
Olivier Bost © Eric Knoll

Après huit ans en tant que sélectionneur des équipes poney, children et juniors, les prérogatives d’Olivier Bost sont désormais élargies par la direction Technique Nationale aux Jeunes Cavaliers dans le cadre d’un « Groupe Jeunes».

En dévoilant son projet sportif pour la période 2019-2024, la FFE annonçait quelques modifications à son dispositif, notamment au niveau de l’encadrement. Alors que Thierry Pomel remplace Philippe Guerdat en tant que sélectionneur national des séniors, et sera assisté d’Edouard Coupérie, Olivier Bost voit ses prérogatives élargies, puisqu’en plus des équipes poney, children et juniors, il est désormais chargé de veiller sur les Jeunes Cavaliers, placés auparavant sous la responsabilité de Thierry Pomel. Olivier Bost le précise, il était lui-même demandeur de « récupérer cette tranche d’âge. Non seulement je  connais déjà la majorité des cavaliers et des coaches pour avoir travaillé avec eux au cours des huit dernières années, mais en pratique, à part un surcroît de travail, rien ne va véritablement changer, puisque les épreuves Jeunes Cavaliers se déroulent sur les mêmes sites et aux mêmes dates que les épreuves Children et Juniors. » 

A l‘issue des championnats d’Europe Jeunes 2018 à Fontainebleau, et des résultats pour le moins mitigés des cavaliers de saut d’obstacles, Olivier Bost avait exprimé le souhait de voir ses équipes techniques renforcées pour lutter à armes égales avec les autres nations. Ses souhaits semblent avoir été exaucés, puisque désormais, les jeunes cavaliers pourront bénéficier des compétences de l’expérimenté Henk Nooren et de son acolyte polonais Barnabas Mandi, spécialiste de la locomotion et du travail sur le plat, chargé de soutenir les séniors sur le plan technique. « Depuis deux ou trois ans, même si nous avons des équipes assez fortes, nous avons des difficultés à accéder aux podiums. Ce nouvel appui est motivant pour tout le monde » remarque Olivier Bost. Un stage avec  l’équipe de choc pourrait également être programmé à l’intention de l’élite des juniors. « Par ailleurs, Bertrand Poisson et moi nous apporterons toujours notre soutien technique aux cavaliers à poney, Children et Juniors. » 

Objectifs  2019

Si des dates des regroupements sont actuellement à l’étude pour les différentes tranches d’âge, Olivier Bost l’assure, l’idée est de continuer à travailler tous ensemble, avec Thierry Pomel et Edouard Coupérie. « Je suis très optimiste, je pense que nous avons de vrais atouts. Nous allons tout faire pour être opérationnels. » Au programme, parmi les moments forts, le « FEI Jumping Nations Cup Youth » Enfants, Juniors & Jeunes Cavaliers du 2 mai au 5 mai à Fontainebleau, puis le championnat d’Europe à Zuidwolde, aux Pays Bas, du 9 au 14 juillet. Olivier Bost sera aussi particulièrement attentif au nouveau challenge ouvert aux « Jeunes » dans le cadre du Grand National, à savoir aux juniors sur les épreuves à 140 du dimanche matin, et aux jeunes cavaliers sur les deux épreuves à 145, et sur l’épreuve à 150. Moyennant un certain nombre de participations obligatoires, les cavaliers cumuleront des points tout au long de la saison. 

Le nouveau sélectionneur du Groupe Jeunes l’affirme : « Mon seul objectif est de former les jeunes de demain, de leur permettre d’être professionnels dans les meilleures conditions et de s’améliorer techniquement pour devenir de grands cavaliers. Bien sûr, le but est aussi de remporter un maximum de médailles. En dehors de la satisfaction du résultat, ce sont pour les jeunes cavaliers des souvenirs qu’ils gardent en mémoire toute leur vie, et qui les aide à progresser dans leur carrière. »