Où les Français montent-ils cette semaine?
jeudi 13 avril 2017

Harold Boisset et Quolita Z
Avec 4 points et un sans-faute, Harold Boisset et Quolita Z ont largement contribué à la troisième place de la France © Scoopdyga

Les Tricolores se sont répartis sur les CSI2, 3 et 4* au menu sportif de cette semaine chargée

Alors que l’élite mondiale s’est envolée à Miami pour la 2e étape du Longines Global Champions Tour, sept CSI de 2 à 4* sont au programme.

A San Giovanni (Italie), la tournée se poursuit avec un CSI2/4*. Victorieux du Grand Prix 3* avec Tchin De La Tour le 9 avril, Guillaume Foutrier est de nouveau au départ. Le Français est bien rentré dans la compétition avec une 4e place aujourd’hui dans la 135 du CSI4* en selle sur Tampa Alia. D’autres Tricolores ont fait le déplacement comme Adeline Hecart, Adrien Rouchon, Julien Anquetin, Bernard Briand Chevalier, Harold Boisset. Les locaux Piergiorgio Bucci et Emanuele Gaudiano sont également de la compétition tout comme Pius Schwizer. http://www.horsesrivieraresort.com/pages/concorso.aspx?IDCONCORSO=119

A moins de 200 km, à Arezzo (Italie) le CSI3* clôturera les cinq semaines de compétition du  Toscana Tour. Quatre Français sont engagés.

http://www.arezzoequestriancentre.com/en/events.html

A Oliva (Espagne), la tournée reprend jusqu’au 23 avril avec un CSI2* sur lequel on retrouvera notamment Eugénie Angot et Aldrick Cheronnet. http://www.metoliva.com/en/riders/

De son côté, la championne olympique par équipes, Pénélope Leprévost, est en déplacement sur les terres Zangersheide à Lanaken (Belgique). La Normande est engagée dans le CSI3* avec trois de ses chevaux de tête, Ratina d’la Rousserie, Flora de Mariposa et Nice Stephanie.

http://www.zangersheide.com/fr/z-tour-2017

En France, les cavaliers se répartiront sur les trois CSI2* de la semaine : Sancourt (voir ici) , Mâcon  (voir ici)   et Saint-Lô (voir ici)  qui accueille la 2e semaine de son traditionnel meeting de printemps. Après avoir remporté le Grand Prix 2* avec Timon d'Aure, Alexis Deroubaix tentera le doublé. Et pour cause. Cette année, l’organisation promet un bonus de 50000 euros au vainqueur des deux Grand Prix du 9 et du 16 avril. La concurrence sera toutefois forte avec la présence de Mathieu Billot, Patrice Delaveau ou encore Maelle Martin.