Paris Eiffel : Pieter Devos attaque fort
vendredi 30 juin 2017

Pieter Devos et Apart
Pieter Devos, vainqueur avec Apart au Paris Eiffel © Ldd R&B Presse / Jessica Rodrigues

Le Belge Pieter Devos s'offre la première grosse épreuve du Longines Paris Eiffel Jumping ce vendredi après-midi avec Apart devant Alberto Zorzi et Christian Kukuk. Seul Français qualifié pour ce barrage à sept, Simon Delestre termine 6e de l'épreuve avec Chesall-Zimequest, mais il prend la tête de cette première manche de la Global Champions League avec son équipe des St Tropez Pirates.

C'est sous un temps capricieux que s'est déroulée cette 150-155 à barrage dessinée par Uliano Vezzani. Les parapluies des spectateurs n'ont cessé de s'ouvrir et de se fermer au fil des cinquante-trois partants dans les tribunes encore peu garnies en ce premier jour au pied de la Dame de fer. Seulement sept couples se sont qualifiés pour le barrage de cette épreuve, première manche de la Global Champions League pour les cavaliers faisant partie d'une équipe. Premier à s'élancer, Simon Delestre fait deux fautes avec Chesall-Zimequest et termine 6e. "C'est le risque quand on part en premier. Je me suis élancé dans un bon galop... C'est le jeu ! Il n'a pas fait une grosse touchette sur le premier vertical et la seconde faute est davantage due à un peu de déconcentration suite à la première, mais le cheval a fait un super premier tour", relativise Simon Delestre, qui participera au Grand Prix de demain avec Ryan-Hermès. Et comme seul le tour initial compte pour le classement par équipes, son équipe des St Tropez Pirates prend toutefois les rênes du classement après cette première manche puisque Jérôme Guéry (7e), pas reparti au barrage pour préserver Grand Cru van de Rozenberg, signait lui aussi un sans-faute.

Avant la seconde manche (programmée demain à 16h15), qui servira aussi de qualificative pour le Grand Prix (prévu, lui, à 19h45) aux individuels, ils devancent les Hamburg Diamonds et les Monaco Aces. C'est justement un des équipiers de cette 3e équipe, Pieter Devos, qui remporte l'épreuve en bouclant le double sans-faute le plus rapide avec Apart (Larino) : "Je suis super content du cheval. Il est vraiment en train de progresser. Il était déjà 2e du Grand Prix de Madrid, mais jusque-là, on avait toujours quelques centièmes ou une faute de trop. On commence vraiment à former un couple. Il cherche désormais lui-même les sauts au barrage. Je crois beaucoup en lui. "

Résultats complets ICI