Pas de limites pour la bonne cause !
dimanche 04 décembre 2016

Lorenzo Deluca en Brice de Nice
Lorenzo Deluca semble ne pas être aussi doué pour le surf que pour l'équitation ! © Mathieu Escoula

Au programme de ce soir au Longines Masters de Paris, pas de performances sportives. Pendant quelques heures, les cavaliers ont troqué leur habituelle tenue de concours contre des déguisements loufoques, et leur sobriété contre des mises en scènes délirantes. Tous les couples en lice dans l'épreuve Pro-Am for Charity ne se sont mis aucune limite, mais c'était pour la bonne cause !

L'heure était à la détente ce soir sur la piste du Longines Maters de Paris. En jeu : une collecte de fonds pour différentes associations. Les cavaliers ont tous joué le jeu, portant des déguisements soigneusement préparés et ayant concocté des mises en scène élaborées, et le public s'est laissé emporté par l'atmosphère plus que festive. Si les gagnants (parce qu'il en fallait bien quand même !) sont Jérôme Guery et Camille Condé-Ferreira, où plutôt Blanche Neige et son prince charmant, certaines prestations ont particulièrement enthousiasmé le public. La sulfureuse danse de Damien de Chambord et Lorenzo De Luca, alias Brice de Nice 1 et Brice de Nice 2, a enchanté les spectateurs. Les deux cavaliers, dont la devise ce soir était "le ridicule ne tue pas", n'ont pas hésité à surfer sur le bidet... non sans peine ! Le duo Marc Dilasser/Nicolas Canteloup, policiers révoltés venus manifester étaient accompagnés. Leurs collègues les poulets (au sens propre du terme !) ont envahi la carrière de manière...anarchique. Et le personnel de piste a eu bien du mal a tous les faire rentrer dans leur cage. L'imitateur et humoriste aime décidément perturber l'organisation de l'évènement, puisqu'il y a quelques années il avait déjà effectué un lâcher de Poneys Rouges (en référence aux manifestations bretonnes et aux Bonnets Rouges) qui s'étaient montrés quelque peu récalcitrants au moment d'être rattrapés. Une question demeure donc : quel animal laissera-t-il envahir la piste à la prochaine édition ?