Patrice Delaveau : "Aquila est bel et bien de retour !"
dimanche 21 avril 2019

Patrice Delaveau et Aquila*HDC
Patrice Delaveau et Aquila*HDC © HUBSIDE JUMPING / Marco Villanti

La première semaine de compétition à St Tropez s'est achevée de la plus belles des manières avec le Grand Prix du CSI 4* qui a fait retentir une nouvelle fois la Marseillaise.

Devant son public, le Normand a mené Aquila*HDC vers la victoire et s’est défait d’une concurrence de haut niveau, avec pas moins de 50 cavaliers de 20 nations différentes au départ. « Lorsque Steve Guerdat. est passé en tête, j’ai entendu dire « Ça y est, c’est plié ». Mais j’ai voulu tenter le coup. Le terrain était bon, le barrage était bien pensé, il fallait que j’essaye », a commenté Patrice Delaveau après l’épreuve. « Aquila HDC a été très rapide et courageux, il m’a tout donné. »

Au total, 15 couples sont parvenus à réaliser un parcours sans faute. Plusieurs couples se sont retrouvés piégés par le chronomètre dont Pierre Alain Mortier juché sur Just Do R, d'autres tels que Thierry Rozier ont poussé une barre au sol malgré un parcours sublime de sa Venezia d'Ecaussinnes. Au barrage, Philippe Rozier était le troisième à s'élancer. Le champion olympique a d’abord pris la tête de l’épreuve en signant un parcours en selle sur Cristallo A*LM mais son temps sera battu dans la foulée par le Brésilien Eduardo Menezes sur H5 Chaganus. La pression est montée crescendo au fil du barrage jusqu'au parcours de Steve Guerdat. Le numéro un mondial a encore une fois fait étalage de son talent. Laissant Alamo au repos après sa victoire dans la finale Coupe du Monde, le Suisse présentait une jeune ici une jeune jument de neuf ans : Flair. Cette fille de Zirocco Blue a montré de belles dispositions pour le haut-niveau. Le couple semblait tout bonnement imbattable jusqu’à ce que Patrice Delaveau et Aquila HDC entrent en piste et fassent parler leur expérience en signant un temps canon.

Le couple tricolore, formé en 2017, signe ici son grand retour sur la scène internationale après plusieurs mois d’absence. « Aquila a été arrêté plusieurs mois l’an dernier. Il a repris progressivement la compétition en février à Royan, puis à Deauville. Le voici bel et bien de retour ! C’est un cheval avec une tête en or et de gros moyens : un vrai crack ! », a conclu Patrice Delaveau. Après avoir engrangé quatre victoires lors de la première semaine de compétition de l'Hubside Tour, gageons que le Normand connaisse autant de succès lors de la seconde. 

Les résultats complets : ICI