Patrice Delaveau : « Orient va bien »

mardi 03 juin 2014 - Basse-Normandie

  • imprimer

Après la blessure au suspenseur de Lacrimoso-HDC lors de la finale Coupe du monde à Lyon, Patrice Delaveau a craint de devoir aussi arrêter son autre crack, Orient Express-HDC, auteur d’un inhabituel 8+12 dans la Coupe des nations de Rome. Il s’agit en fait seulement d’un hématome au pied, mais, à deux mois et demi des Jeux équestres mondiaux FEI Alletch Normandie, le couple devra vite refaire ses preuves.

Patrice Delaveau et Orient Express HDC largeL

www.scoopdyga.com

Patrice Delaveau et Orient Express HDC

« Orient va bien. Nous avons eu peur que ce soit plus grave, mais il s’agit seulement d’un hématome au pied antérieur droit, souligne Patrice Delaveau. On ne sait pas quand, mais il a dû se donner un coup. Je le travaille actuellement sur le plat et il resautera à Rotterdam (18-22 juin). Nous ferons a priori les épreuves intermédiaires. Nous participerons au Grand Prix uniquement si je le sens à 100 % car après ses deux mauvais parcours à Rome (8+12), il doit retrouver toute sa confiance. »
Le couple devrait ensuite participer aux étapes du Longines Global Champions Tours à Paris (4-6 juillet) et à Chantilly (25-27 juillet), puis au CSIO5* de Gijon (1er-4 août). « Avec les chevaux, on ne sait jamais, mais si Orient retrouve la forme, je ne suis pas inquiet. Nous nous connaissons vraiment bien et il n’a pas besoin de beaucoup de parcours de préparation pour être au top. Après, il faut évidemment que nous refassions de bons parcours car, à part la 2e place à Madrid, nous n’avons pas encore fait voir grand-chose cette année… »

Carinjo au top, Lacrimoso va mieux

A Rotterdam, le Normand prendra donc le départ de la Coupe des nations avec Carinjo-HDC, 3e du Grand Prix CSIO de La Baule, après s’être déjà classé 5e de l’étape du Global à Madrid et 4e du Grand Prix 5* de Hongkong... « Carinjo saute de mieux en mieux. Il est un peu dans l’ombre d’Orient et de Lacrimoso, mais, dans beaucoup d’écuries, il serait le cheval de tête. Et aujourd’hui, c’est d’ailleurs le n°1 aux résultats. Je le prépare également pour les Jeux mondiaux au cas où… »
D’autant que son autre crack, Lacrimoso-HDC, est aussi arrêté depuis la finale Coupe du monde de Lyon, en avril. « La dernière échographie est rassurante : le suspenseur se répare bien. Ça va même un peu plus vite que prévu… Nous l’avons fait trotter sur 20 mètres pour tester et il est droit. Il va attaquer la rééducation en piscine, pour bouger sans forcer, dans les prochaines semaines. Si tout se passe bien, Lacrimoso devrait reprendre le travail fin août et la compétition en octobre. »

Elodie Mas

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table N43 Stéphanie Brieussel

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr