Patrice Delaveau : "Pas de pression avec Aquila"
mardi 23 janvier 2018

Patrice Delaveau et Aquila HDC
Patrice Delaveau et Aquila HDC © Scoopdyga

Alors que le Jumping de Nantes reprenait cette année du service, Patrice Delaveau n’a pas manqué d’aller briller sur la piste des Pays de la Loire. Avec Arsouille du Seigneur d’une part, qu’il montait pour la première fois, mais aussi avec Aquila HDC, qui faisait son retour en compétition et qui s’est très bien comporté

« Arsouille du Seigneur n’a pas été acheté par le Haras des Coudrettes. Je ne l’aurai sous la selle que quelques concours », précise d’emblée Patrice Delaveau au sujet du cheval avec lequel il s’est offert dimanche la 3e place du Grand Prix 2* de Nantes, après avoir remporté une épreuve plus tôt dans le week-end. C’était la première fois que le Normand sellait ce fils de Schilling et l’entente semble avoir été immédiate entre ces deux-là. Patrice confirme d’ailleurs tout le bien que pense Robert Breul, le cavalier habituel d’Arsouille : « c’est un cheval guerrier, respectueux et généreux »

Le Jumping de Nantes était aussi l’occasion pour Patrice de remettre en route Aquila HDC, écarté des terrains de concours depuis le CSI 5* de Dinard cet été. Un retour réussi, puisque le cheval a signé deux parcours sans-faute sur deux, qui a ravi le cavalier : « Aquila était très bien et très heureux de sauter. On lui a bien laissé le temps de se remettre et il était frais comme un 6 ans que l’on emmène en concours ! ». De bon augure pour Patrice, qui compte bien redonner au plus vite son niveau à son cheval de tête : « Il n’y a pas de raisons qu’il ne revienne pas au meilleur de sa forme. Ceci-dit, je ne me mets pas de pression. J’ai évidemment les Jeux équestres mondiaux en ligne de mire avec lui, mais je préfère sentir comment il revient, m’adapter à lui et être à l’écoute de mon cheval. Nous verrons comment il est dans un mois ou deux et nous mettrons un programme en place ce moment là. »

En attendant, Aquila et Arsouille seront au CSI 4* d’Amsterdam ce week-end. Trop tôt dans le calendrier après sa reprise, Aquila n’est pas pressenti pour le Grand Prix hollandais, qu’il avait remporté en 2017 et ne tentera ainsi pas le doublé.  Le hongre de 13 ans sera à nouveau vu des épreuves intermédiaires, dont la grosse 140/145 du week-end. C’est avec Arsouille du Seigneur que le tricolore tentera de prendre le départ de la belle épreuve dominicale.