Patrice Delaveau fier de "la cousine" !
samedi 17 mars 2018

Patrice Delaveau
Une 2e place et une victoire aujourd'hui pour Patrice Delaveau et Vestale de Mazure-HDC © Scoopdyga

Déjà 2e de la 150, Patrice Delaveau et Vestale de Mazure-HDC ont survolé la difficulté progressive ce samedi soir au Saut Hermès pour le plus grand plaisir du public. Le Normand a pris sa revanche sur celui qui l'avait privé de Marseillaise ce midi puisque l'Allemand Felix Hassmann termine cette fois-ci 2e avec Balcazi devant Philipp Weshaupt/Belo Horizonte et Philippe Rozier, décidément aussi en très grande forme avec Rêveur de Kergane.

"J'ai eu chaud, il y avait de sérieux clients, mais c'était mon jour", résume tout sourire Patrice Delaveau avant la remise des prix sous la splendide verrière du Grand Palais. N°4 sur 34 partants, le Normand s'est élancé dans un très bon tempo et a pris toutes les options avec Vestale de Mazure-HDC. "On est obligés de prendre beaucoup de risques pour remporter ce genre d'épreuve. Je les ai poussés à la faute. C'est l'avantage de passer au début quand on arrive à boucler un sans-faute." Le plus dangereux a au final été Felix Hassmann avec Balcazi, qui l'avait devancé dans la 150 ce midi avec son autre monture, Cayenne WZ. 

Sa baie de neuf ans, fille de Landor S et Mildam de Mazure par Quidam de Revel, a une nouvelle fois prouvé sa compétitivité. "Vestale, je l'appelle "la cousine" car elle me rappelle Ornella Mail dans son passage de postérieurs. C'est une super jument de concours qui dit toujours oui, s'enthousiasme Patrice. Elle a une super tête et très peu d'expérience à ce niveau là mais elle très volontaire. Quand je l'ai vue la première fois, j'ai pensé que c'était une jument pour gagner des 145 et 150 au chrono. C'était celle qu'il nous fallait et elle ne nous déçoit pas. Je pense qu'elle va vraiment faire une belle carrière. D'autant qu'elle peut parfois encore faire des fautes d'inattention... Ayant un très fort passage de dos, elle amorce toujours une ruade et perd parfois 10 cm dans son geste de devant, mais si malgré cela elle arrive déjà à prendre une ou deux épreuves par concours, ce sera top !"