Pénélope Leprevost :"j'ai eu l'impression d'être connectée avec Flora"

dimanche 01 novembre 2015

  • imprimer

On la savait en forme après sa victoire vendredi dans la qualificative. Pénélope Leprevost en selle sur Flora de Mariposa l'a encore été dans le Grand Prix Coupe du monde du CSI-W d'Equita Lyon et remporte cette nouvelle épreuve au terme d'un magnifique barrage.

Pénélope Leprevost et Flora de Mariposa largeL

Scoopdyga

Pénélope Leprévost et Flora de Mariposa. Photo d'archive.

Trois victoires en 15 jours. C'est ce qui s'appelle être performant, et quand, dans ces trois victoires, il y en a deux dans un grand prix Coupe du monde. C'est ce qui s'appelle être incroyable ! "Nous avons été très prudents avec mes propriétaires, M. et Mm Megret. Nous avons acheté des chevaux jeunes, fait preuve de patience, et j'ai l'impression, aujourd'hui, que ce travail paie !" expliquait Pénélope Leprevost. Le couple Pénélope/Flora semblait en effet imbattable ce soir à Lyon. Dès le premier tour, il passe les difficultés tout en aisance. Il y en avait pourtant des pièges sur ce parcours dessiné par Franck Rothenberger. Le n° 1, l'oxer Longines pas très sautant, mais surtout cette ligne n°6, 4 foulées un peu longues, n° 7, double de verticaux et pour finir par un oxer sur bidet en n°8 avant d'effectuer un demi tour pour partir sur le triple en n°9. 24 des 40 partants se laissaient attraper sur l'une ou l'autre de ces difficultés.  Philippe Rozier avec Rahotep de Toscane (il bousculera le n°10 également, le vertical FEI), Olivier Robert avec Quenelle du Py, ou encore Roger-Yves Bost avec Quartz de la Lande seront ainsi évincés du barrage.

Sept couples seulement signaient finalement le "clear round". "A Helsinki ou à Oslo, j'avais mis la hauteur et la technicité mais j'avais 13/14 barragistes. Alors aujourd'hui, je priais "pas plus de 10, pas plus de 10" souriait le chef de piste à la conférence de presse. Son souhait a été exaucé, et pour maintenir le niveau de difficulté, il décidait de maintenir ce dur double de verticaux au barrage. Et sur cette ultime phase aussi, il fera son lot de déçus ! Le premier à s'élancer d'abord. Douglas Lindelow et Casello. Simon Delestre et Qlassic Bois Margot, ensuite. Eux qui s'étaient lancés à plein galop à l'assaut de la coupe mais aussi du chronomètre de Romain Duguet avec Quorida de Treho, premier sans faute en 42'72. Pour Douglas comme pour Simon, l'entrée du 7 stoppera leurs ambitions !

Le deuxième parcours parfait était signé par Julien Gonin et son jeune (9 ans) Soleil de Cornu CH. Déjà heureux de son premier tour,  le cavalier préférait assurer et terminait en 47'53. Une belle prestation que Julien savourait particulièrement avec l'ovation du public (voir l'interview de Julien ci dessous). Jusqu'à la conférence de presse, le sourire ne le quittait plus comme les larmes dans les yeux de Michel Robert. "Julien est comme mon fils adoptif, il a travaillé avec moi pendant 15 ans, alors cela m'a ému !" confiait le conseiller saut d'obstacles du concours. "Il y a eu aussi ce barrage extraordinaire de Pénélope Leprevost !" Et c'est vrai que l'amazone nous a offert une dernière étape d'anthologie. Après les 4 points de Simon, Christian Ahlmann avec son Taloubet Z montrait que tout était rentré dans l'ordre (Le couple avait été éliminé lors du barrage de la qualificative de vendredi !), et courrait un barrage parfait en 41'27. Le chronomètre semblait dur à rattraper. Mais Pénélope a couru, vite, a serré les virages, et a fait preuve d'une belle complicité avec Flora de Mariposa. La ligne d'arrivée est franchie en 40'64 ! "Ca a été vraiment été des secondes magiques ce barrage " confiait la cavalière. "J'ai vraiment eu l'impression d'être connectée avec la jument, c'était incroyable. Mais j'ai su que j'étais plus vite que Christian, uniquement en regardant l'écran !" Rolf Goran Bengtsson et Casall Ask ont tenté, eux aussi, mais fautent. Le public est en joie, le moment, de grâce lorsque les 7 000 personnes entonnent la Marseillaise. Vraiment, Lyon a tenu un beau spectacle !

Avec deux victoires sur les deux étapes Coupe du monde courues, Pénélope est d'ores et déjà assurée de sa qualification et prend pour le moment la tête de la Western League. Pas de repos cependant : "Je pars à Vérone et Stuttgart avec Vagabond de la Pomme et Flora ne courra qu'à Doha" nous confie la cavalière.

Retrouvez tous les résultats en cliquant ici !

Solene Lavenu, sur place

previous video
next video
Toubin-Clément
Concepteur de sols équestres depuis 1983
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table N43 Stéphanie Brieussel

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr