Philippe Guerdat : "Je tenais à aligner l’équipe en or à Barcelone"
mercredi 21 septembre 2016

france rio 206
Roger Yves Bost, Pénélope Leprevost, Kevin Staut et Philippe Rozier © www.scoopdyga.photo

Pour la finale des Coupes des nations Furusiyya FEI, qui débute jeudi à Barcelone, Philippe Gerdat aligne son équipe médaillée d’or olympique à Rio. Mathieu Billot sera aussi du voyage pour disputer les autres grosses épreuves de ce CSIO5*.

Vainqueurs de cette grande finale des Coupes des nations Furusiyya FEI en 2013, les Bleus restent sur la frustration d’avoir dû se contenter du podium de la Consolante les deux dernières années (3e en 2014 et 2e en 2015). Seules les 8 meilleures des 18 équipes en lice dans la première épreuve se qualifient en effet pour la finale super dotée (1,5 millions d’euros) et comme cette qualificative se dispute sur une seule manche, on assiste chaque année à de grosses surprises. Mais, gonflés à bloc suite à leur titre olympique, Roger-Yves Bost/Sydney Une Prince-Treize, Pénélope Leprévost (bien remise de sa blessure)/Flora de Mariposa, Philippe Rozier/Rahotep de Toscane et Kevin Staut/Rêveur de Hurtebise-HDC auront à cœur de conjurer ce mauvais sort.

« Je tenais à aligner l’équipe en or. C’est une question de respect vis à vis du public et de la fédération aussi. Et c’est, de toutes façons, ma meilleure équipe du moment, souligne Philippe Guerdat, le chef d’équipe des Français. Leur titre leur apporte à la fois de la confiance et de la pression car ils sont forcément attendus, mais ils sont ultra motivés. Ils tiennent à montrer qu’ils n’ont pas été champions olympiques pour rien ! Après, on sait qu’il n’y a aucune vérité dans notre sport, et c’est aussi vite arrivé de faire trois fois 4 points et de se retrouver à la porte avec ce format d’épreuve couperet. »

Big Star aussi en piste

Repêchés pour ce dénouement par équipes, les Belges, vainqueurs l’an passé mais qui n’avaient pas réussi à qualifier une équipe pour les JO, et les Anglais, qui étaient passés à côté de leur finale par équipes à Rio (12e) et qui alignent le couple champion olympique Nick Skelton et Big Star, seront des adversaires redoutables. Tout comme évidemment les Américains et les Allemands, qui entouraient les Tricolores sur le podium à Rio, mais aussi les Néerlandais, les Suisses, les Suédois ou encore les Brésiliens (bons 5e aux JO) ! Tous alignent leurs stars donc le suspense promet d’être intense au Real Polo Club de Barcelone. La qualificative se disputera jeudi à 16 h, la Consolante vendredi à 21 h et la grande finale samedi à 21 h.

Sauf méforme de dernière minute d’un des champions olympiques, Mathieu Billot participera, lui, aux autres grosses épreuves au programme de ce CSIO5*, dont la Coupe Longines (dimanche à 15 h), avec Shiva d’Amaury et Radja des Fontaines. « Mathieu a fait une super saison donc il mérite sa place, commente Philippe Guerdat. Shiva saute jusque là mieux sur le sable que sur l’herbe. C’est pourquoi j’ai préféré le sélectionner ici plutôt qu’à Calgary. »

Programme du CSIO de Barcelone, cliquez ici