Philippe Guerdat : « La priorité est Tryon »

lundi 15 janvier 2018

  • imprimer

L’année 2018 s’annonce encore forte en émotions pour l’équipe de France de saut d’obstacles avec trois rendez-vous majeurs : les Jeux équestres mondiaux (à Tryon du 11 au 23 septembre), mais aussi la finale Coupe du monde à domicile (à Bercy du 11 au 15 avril) et la finale des Coupes des nations (début octobre). Philippe Guerdat, le sélectionneur des Bleus, réunira tous les cavaliers le 29 janvier pour mettre au point la meilleure stratégie possible.

Philippe Guerdat largeP

www.scoopdyga.photo

Philippe Guerdat

Quelles sont les principaux objectifs de l’année ?

Avant tout les Jeux mondiaux à Tryon, mais aussi la finale Coupe du monde et la finale des Coupes des nations. Kevin Staut (53 points) et Bosty (42 pts) sont d’ores et déjà qualifiés pour Bercy, et il ne manque plus que quelques points à Simon Delestre (35 points), qui va participer à toutes les étapes, et à Julien Epaillard (33 pts), qui fera Bordeaux. Nous espérons en qualifier quatre, voire cinq. Aldrick Cheronnet (22 points) va, lui, sauter à Leipzig ce week-end puis à Bordeaux (1er-4 février), et Pénélope Leprévost (10 points), qui a aussi envie de tenter sa chance, s’élancera à Zurich (26-28 janvier) et Bordeaux. Nous verrons alors où chacun en est dans la course aux points pour déterminer les partants à Göteborg car nous avons désormais plus que trois places. 

La finale Coupe du monde se déroule cette année à domicile. Cela décuple-t-il leurs ambitions ?

Forcément, d’autant que Bercy (rebaptisé AccorHotels Arena, ndla) est un lieu magique ! Les cavaliers ont envie de faire un résultat. Tous rêvent en plus d’ajouter la Coupe du monde à leur palmarès un jour parce que c’est la plus grosse finale après les JEM et les JO. Et la plupart la disputeront avec des chevaux qui n’entreront pas en compte pour les Jeux mondiaux donc ils seront d’autant plus motivés.

Justement, cette finale à Bercy complique-t-elle la préparation pour les Jeux mondiaux ?

Non, car en principe, à part peut-être un, ce ne seront pas les mêmes chevaux qui seront en lice. Nous allons donner le maximum pour monter sur le podium devant notre public à Paris, mais il faut garder en tête que la priorité de l’année est Tryon. Tout l’enjeu sera de composer au mieux les programmes pour arriver avec des chevaux frais aux Etats-Unis en septembre car il y a des 5* toutes les semaines.

Quelles vont être les différentes étapes de sélection et les passages obligés d’ici les JEM à Tryon ?

Ce sera plus ou moins à la carte, car les couples ne vont pas forcément faire les mêmes concours. Aujourd’hui, nous n’avons, en plus, toujours pas la liste définitive des Coupes des nations qui seront qualificatives pour nous puisqu’une ou deux étapes vont encore changer… Lummen est d’ores et déjà annulé, Sopot et Samorin vont peut-être s’ajouter. Nous devrions en savoir plus d’ici la fin de semaine et nous établirons notre programme en fonction de cela. Nous avons de toutes façons calé une réunion le 29 janvier avec tous les cavaliers pour parler des passages obligatoires, mais c’est d’ores et déjà sûr que le CSIO de La Baule (17 au 20 mai) en fera partie parce qu’il est important et à la maison.

Où en est le réservoir de couples ?

Nous avons des couples performants au plus haut niveau, mais il reste des incertitudes sur certains. On ne peut par exemple toujours pas compter sur Flora de Mariposa (Pénélope Leprévost), pas ressortie depuis le CSI5* de Dinard fin juillet, et Aquila (Patrice Delaveau) revient mais sera-t-il prêt à temps ? De nouveaux couples ont, quant à eux, émergé, comme par exemple Nicolas Delmotte/Ilex VP, Olivier Robert/Eros ou encore Silver Deux de Virton avec Kevin. Et il y aura peut-être aussi encore une ou deux bonnes surprises d’ici les JEM parmi des chevaux en pleine évolution, comme la jument de Julien Epaillard, Toupie de la Roque (2e du GP4* de Rouen et gagnante du GP Coupe du monde de Londres, ndla)… Nous aurons de toutes façons besoin de toutes les forces car il reste malheureusement toujours des risques de blessures. C’est pour ça que j’aimerais qu’on puisse ménager les chevaux qui entrent en ligne de compte. Mais il faudra également voir quels seront les objectifs des cavaliers. Ceux de la Fédération et les miens sont une chose, mais il y a aussi les leurs, que je dois respecter. Nous en saurons déjà un peu plus après notre assemblée. Beaucoup de cavaliers font partie d’équipes de la Global Champions League et il faudra faire des choix dans le programme. Nous allons tout mettre à plat ! Certains chevaux sont aussi susceptibles d’être vendus… Tout entre en ligne de compte. Et cela bouge tellement vite qu’on ne peut pour l’instant pas dire « ce sera comme ci ou comme ça ».

Mais avec quel sentiment démarrez-vous cette année ?

Nous avons des chevaux pour ces grandes échéances, mais il faut que tout se passe comme j’aimerais que ça se passe, et c’est difficile à prévoir. Il me semble que j’aurai plus de choix pour faire mon équipe pour La Baule cette année. Il y a, en plus, des jeunes susceptibles de renforcer nos équipes, pas encore pour les JEM évidemment, mais pour les CSIO, comme par exemple Edward Levy, Alexandra Paillot... Nous aurons donc des possibilités de faire des essais. Le cercle s’est quand même élargi, nous avons de plus en plus de cavaliers qui font du 5*. Il faut continuer dans ce sens là !

Propos recueillis par Elodie Mas

Theault
Spécialiste du transport pour chevaux depuis 1924
Laboratoires Audevard
Ce qui nous rassemble, la santé et la performance du cheval.
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 96 - Fabien et Grégory Rulquin

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr