Philippe Guerdat teste de nouveaux couples à Lummen
jeudi 13 avril 2017

Marie Hécart et Cenwood Delle Lame
Marie Hécart et Cenwood Delle Lame © www.scoopdyga.photo

C’est Cédric Angot, Bernard Briand-Chevalier, Marie Hécart et Maelle Martin qui sont sélectionnés aux côtés de la championne olympique Pénélope Leprévost pour la première étape des Coupes des nations de Division 1 à Lummen (27 au 30 avril). Le chef d’équipe, Philippe Guerdat nous explique son choix !

Philippe Guerdat avait annoncé cet hiver qu’il profiterait de cette année post sacre olympique pour tester de nouveaux couples en Coupes des nations et au championnat d’Europe à Göteborg (21 au 27 août). Il l’appliquera dès la première étape des Coupes des nations de Division 1 à Lummen où, aux côtés d’une de ses cadres, Pénélope Leprévost/Ratina d’la Rousserie, il alignera Cédric Angot/Saxo de la Cour, Bernard Briand Chevalier/Qadillac du Heup, Marie Hécart/Cenwood Delle Lame et Maëlle Martin/Giovani de la Pomme. « Marie a fait un très bon Wellington et Cenwood semble avoir passé un cap. J’aimais déjà bien ce cheval l’an passé, mais il était encore un peu vert. Bernard et Cédric ont, quant à eux, tous les deux bien démarré leur saison au Sunshine Tour, et Maelle, qui a offert un break à son cheval cet hiver après une très bonne fin d'année, n’est peut-être pas encore à 100 %, mais c’est une bonne occasion de les lancer aussi », détaille le chef d’équipe des Bleus.

Les Bleus privés de Rotterdam !

Il aurait toutefois préféré compter sur un pilier de plus, mais ses trois autres champions olympiques ainsi que Julien Epaillard participent le même week-end à l’étape du Longines Global Champions Tour de Shanghai. Et la concurrence de ce circuit et des autres CSI5* ultra dotés risque de compliquer encore un peu plus la tâche du sélectionneur cette année puisque sur les 6 étapes de Division 1 choisies pour engranger des points (seuls les quatre meilleurs résultats seront pris en compte au final), 4 autres se trouvent dans cette situation : Rome (24 au 28 mai) face à Hambourg, St-Gall (1er au 4 juin) face à St-Tropez, Hickstead (27 au 30 juillet) face à Berlin et Dinard, et Dublin (9 au 13 août) face à Valkenswaard... C’est en effet cette saison qu’on pourra réellement mesurer le poids de ces nouvelles épreuves par équipes face aux Coupes des nations. « Pour former la relève tout en restant compétitifs, l’idéal est de composer des équipes mixtes avec des piliers et des nouveaux couples. C’est par exemple ce que je ferai à La Baule (11 au 14 mai), où nous aurons, comme toujours, à cœur de monter sur le podium », annonce Philippe Guerdat, pour qui la sélection pour la finale de Barcelone fait partie des objectifs de l’année. Il a en revanche un regret : ne pas pouvoir participer à la Coupe des nations de Rotterdam (22 au 25 juin) : « A cause de notre mauvaise finale à Barcelone nous n’étions cette année pas dans le premier chapeau, donc nous n’avons pas pu le choisir. Les organisateurs voulaient nous inviter, mais la FEI a privilégié une équipe de D2 à notre place... » Comme quoi, être champions olympiques n’ouvre même plus toutes les portes !