Philippe Rozier : "J’aurais dû faire un break après Rio"

mercredi 26 avril 2017 - Rhône Alpes

  • imprimer

En lice au Grand National de Cluny (12e GP avec Rahotep de Toscane), Philippe Rozier nous a livré son état d’esprit et ses projets pour la suite de la saison.

Philippe Rozier Rahotep de Toscane GN Cluny 2017 largeL

Jean-Louis Perrier

Avec un point de temps dépassé, Philippe Rozier/Rahotep de Toscane a été écarté du barrage.

Le temps d’une pause déjeuner, Philippe Rozier vient s’attabler avec la famille Darnat, organisateurs du CSI2* d’Arnas Champburcy, un concours estival en Beaujolais auquel il aime participer. Les Jeux olympiques s’éloignent, mais le souvenir de la pression est encore lourd, comme il nous l’a déjà confié dans le reportage publié dans notre magazine L’EPERON actuellement en kiosques, "J’aurais dû faire un break après Rio. Moi je savais que Rahotep était prêt, mais j’étais le seul à y croire ! Avec tout ce qui s’est passé sur place dans l’équipe, il a fallu vraiment se concentrer ! Et puis il y a trop longtemps que je n’ai pas pris de vacances, j’ai besoin de faire un break… Pour moi c’est bien de faire des concours comme Cluny, ça permet de revenir sur les bases, le vrai terrain, et c’est bien organisé, sur un beau site avec des infrastructures de qualité."

La suite du programme de Philippe Rozier est plus exotique : "Je vais participer à un concours à Pékin avec des chevaux prêtés sur place. C’est très incertain suivant ce qu’on va monter, mais c’est un concours Coupe du Monde et si je peux prendre des points pour 2018, ça me plairait bien car l’année prochaine la finale est chez nous, à Bercy organisée par l’équipe de Sylvie Robert." Le cavalier de Bois-le-Roi participera ensuite avec Rahotep de Toscane au CSI5* de Versailles puis au CSIO de la Baule, là aussi en minimisant la pression. "J’ai dit à Philippe Guerdat que je ne me sentais pas très bien en ce moment et ne souhaitais pas être dans l’équipe. De même les championnats d’Europe ne sont pas un objectif pour moi, mais si l’équipe à besoin de moi, j’irai !"

A Cluny, Rahotep de Toscane a montré qu’il gardait sa forme olympique, étant exclu du barrage du Grand Prix pour seulement un peu de temps dépassé. "C’est de ma faute, je me suis fait avoir comme un bleu ! Je n’ai pas assez serré mes courbes surtout après la palanque du bout de ligne du triple, le seul obstacle que Rahotep ait un peu touché, tout le reste, il a sauté magnifique !" Le concours bourguignon a été aussi l’occasion de voir une fois de plus que Rêveur de Kergane qui tournait avec une cavalière amateur jusqu’au Grand National de Barbaste à l’automne 2016 était compétitif (2e de la vitesse 1,45 m). Amerigo, un  magnifique KWPN par Ephebe for Ever entré  dans ses écuries en 2016 et classé lors du CSI5* de Valence fait aussi partie des chevaux prêts à épauler le gris Rahotep, tandis que Quartz Rouge arrêté quelques semaines après une blessure devrait reprendre la compétition  sur la deuxième quinzaine de mai, sans doute pour le CSI5* de Bourg-en-Bresse. 

Jocelyne Alligier

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 96 - Fabien et Grégory Rulquin

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr