Premier podium par équipes de la saison pour la France !

vendredi 28 avril 2017

  • imprimer

Si les Français menaient la danse à l'issue de la première manche de la Coupe des nations de Lummen, ils ont eu du mal à réitérer lors de leur second passage en piste. Seule Pénélope Leprévost signe le double sans-faute qui a permis à la France d'accéder au barrage. Les Germaniques se sont finalement imposés devant les Bleus tandis que la Belgique est montée sur la troisième marche du podium.

Penelope Leprévost Ratina Lummen 2017 largeL

Dirk Caremans - www.hippofoto.be

Equipe Allemagne 1ere place CSIO Lummen 2017 largeL

FEI/Christophe Taniere

Mais quelle jument ! Pour sa deuxième coupe des nations, Ratina d'la Rousserie, sous la selle de Pénélope Leprévost, signe trois parcours parfaits

L'Allemagne monte sur la première marche du podium. De gauche à droite : Mario Stevens, Holger Wulschner, Otto Becker (chef d'equipe), Andre Thieme et Maurice Kebbel derrière le président de la FEI Ingmar de Vos

previous video next video

Sans-faute en première manche, Cédric Angot/Saxo de la Cour et Maelle Martin/Giovani de la Pomme n'ont pas réussi à reproduire leurs parcours parfaits. Le premier faute à une reprise, tandis que Maelle écope de 12 points. Après un mauvais saut sur la rivière, la jeune cavalière a eu du mal à retrouver la fluidité du début de parcours. Un score qui ne doit pas faire oublier son impressionnant tour parfait en première manche, exécuté avec la maitrise des cavaliers habitués à ces échéances alors que ce n'était pour elle que sa première sélection en équipe de France. Après une petite faute dans le triple lors de son premier passage, Bernard Briand Chevalier/Quadillac du Heup a quelque peu manqué de chance. Aucune barre n'est tombée pour son deuxième parcours, mais le juge à la rivière a levé la main... Il semblerait finalement que la latte blanche ait été déplacée par le boulet de la jument et non par un de ses sabots (voir la réaction du cavalier ICI). Dans cette épreuve, le jury aura été confronté à ce dilemme à deux reprises puisqu'il est arrivé la même mésaventure à Pieter Devos, également crédité de quatre points pour cette "faute".  "C'est le sport, c'est comme ça ", concède Philippe Guerdat, le chef des Bleus, qui se réjouit de la belle performance de son équipe. "Je signe tout de suite pour être deuxième tout le temps !", lance-t-il dans un sourire. Blagues et bonne humeur étaient d'ailleurs au rendez-vous du côté du clan tricolore au moment de préparer les chevaux pour la remise des prix. 

Une deuxième place à laquelle Pénélope Leprévost/Ratina d'la Rousserie a largement contribué. La Normande a signé le sans-faute qui a ouvert à l'équipe de France les portes du barrage. Sur l'ultime parcours, le couple remet le couvert et sort à nouveau de piste avec un score vierge. 3 parcours, 3 sans-faute pour la jument qui courrait à Lummen sa deuxième Coupe des Nations, "Que peut-on demander de plus ?", commente le sélectionneur national. Sur un tour très galopant, qui n'a pas avantagé la fille de Quaprice Boismargot, le parcours le plus rapide a été signé par l'Allemand Andre Thieme/Conthendrix, qui offre la victoire à l'équipe menée par Otto Becker (Maurice Kebbel/Chaccos' Son, Holger Wueschner/BSC Skipper, Mario Stevens/Baloubet), pour 30 centièmes de moins que la Française. Parti en deuxième, après Pieter Devos qui écope d'un refus sur l'entrée de double de Dream of India Greenfield, l'Allemand a joué le jeu. Une stratégie qui a finalement payé ! Un peu déçu, le public belge n'a évidemment pas manqué d'applaudir son équipe (Pieter Devos/Dream of India Greenfield, Olivier Philippaerts/H&M Cabrio van de Heffinck, Karel Cox/Cor van de Wateringhoeve, Jerome Guery/Garfield de Tiji des Templiers), 3e, lors du tour d'honneur. Une remise des prix qui s'est d'ailleurs déroulée sous quelques rayons de soleil, qui ont enfin montré le bout du nez après un après-midi nuageux et quelques gouttes !

Si les hauteurs étaient raisonnables pour cette première étape Coupe des nations européenne, le parcours n'en était pas plus facile. Des choix de contrat de foulées, notamment, ont piégé plus d'un cavalier. Un tracé subtil imaginé par le Belge Eugène Mathy qui correspondait bien au plateau hétérogène de cette épreuve. Finalement, seuls quatre couples ont signé un double sans-faute, la preuve qu'il n'y a pas forcément besoin de mettre les chevaux à l'effort pour départager les couples qui s'alignent au départ d'une épreuve ! 

Les résultats complets ici

A Lummen, Myriam Rousselle

Theault
Spécialiste du transport pour chevaux depuis 1924
Laboratoires Audevard
Ce qui nous rassemble, la santé et la performance du cheval.
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 96 - Fabien et Grégory Rulquin

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr