Pro 1 : Le titre pour Mathieu Laveau

dimanche 24 juin 2018 - Île-de-France

  • imprimer

Les vingt meilleurs de la catégorie Pro 1 étaient en piste dès 9h ce matin pour disputer les deux manches décisives de leur championnat. Mathieu Laveau s’adjuge la victoire, Mathieu Bourdon est en argent, Jeremy Le Roy décroche le bronze.

Mathieu Laveau et Vinvin de Levaux Master Pro 1 2018 largeL

FFE/PSV

Podium championnat Pro 1 2018 largeL

FFE/PSV

Mathieu Laveau et Vinvin de Levaux

Le champion de France Pro 1 2018, Mathieu Laveau, entouré de Mathieu Bourdon (à gauche) et Jeremy Leroy (à droite)

previous video next video

Lors de la première manche, le podium provisoire, contenu à moins d’une barre, se détachait clairement du reste des couples en présence. Mathieu Bourdon et Playboy du Tertre (Dollar du Mûrier) après avoir utilisé une partie de leur joker (une barre sur les 5 points de marge) reste aux commandes de l’épreuve. Jeremy Le Roy et Razzia des Sables (Zandor Z) conservent eux aussi leur seconde position avec un score total de 5.08 point, malgré une barre sur la sortie du triple. Thibault Lacrevaz et Vincy de Beau Présage (Quaprice Boismargot), 3ème avant cette ultime phase, rétrogradent en 6ème position après avoir bousculé deux barres et légèrement excédé le temps accordé. Ils sont remplacés sur la 3ème marche du podium provisoire par l’alsacien Mathieu Laveau et Vinvin de Levaux, suivi de Tony Hanquinquant/Tourterelle d’Elle et du Breton Jean Le Monze, qui avait déjà grignoté 17 places lors de la seconde phase, et intègre le Top 5. 

La seconde manche redistribue légèrement les cartes

Lors de l’ultime confrontation de cette finale, aucun outsider ne réussit à s’immiscer dans le trio de tête, mais les cartes sont légèrement redistribuées. Mathieu Laveau, 32 ans, 3ème au départ de la seconde manche, boucle son tour avec un point de temps dépassé, bénéficie des « contre-performances » de ses concurrents directs, et fait résonner l’hymne national depuis la plus haute marche du podium grâce à un score final de 6.21 points. Le cavalier était déjà sacré champion Pro 1 en 2013 avec Lambre du Chêne. « Elle avait beaucoup d’expérience, et avait déjà sauté de très gros parcours, je la connaissais par cœur. Cette année les conditions étaient différentes avec Vinvin de Levaux, qui a neuf ans, que j’ai récupéré à sept ans. J’ai eu beaucoup de travail pour me mettre avec lui. Depuis deux mois, je n’arrivais pas à l’avoir comme je voulais, il était contracté, je n’avais pas le même contrôle. A rosières aux Salines, il a fait son premier grand prix sur 150, il a super bien sauté, et depuis il va vraiment bien. Il n’est pas le plus rapide à la chasse, je finis 22ème j’avais un peu perdu espoir, mais il a de bons moyens, il est assez sûr de lui. Je suis remonté à la 5ème place le lendemain, assez facilement, et aujourd’hui il fait encore un super tour. Il appartient à Julien Covigny, son naisseur (élevage de Levaux). Je ne connais pas encore son potentiel. » Installé à Hoerdt, près de Strasbourg, chez Jean Luck, le cavalier et sa compagne Cynthia, petite fille du propriétaire est à la tête d’un piquet de douze chevaux dont Ulysse Condéen et Taratina de la Pomme sur lesquels il peut compter pour progresser vers le haut niveau. 

Mathieu Bourdon, 25 ans, en tête depuis le début du championnat, se voyait déjà avec l’écharpe tricolore du vainqueur. Malheureusement, une barre sur le second élément du double le prive de la victoire. Il boucle son championnat avec un score final de 8 points et s’empare de la médaille d’argent. Le vice-champion 2018 le soulignait « Je suis super content, on avance avec mon cheval, je sais que les combinaisons sont son péché mignon. D’habitude, il prend beaucoup de trajectoire dans les combinaisons, je suis obligé de beaucoup l’asseoir, et de venir tranquille, là il était tellement relâché que je suis venu très tranquille, et finalement je me suis retrouvé trop grand dans le double. Dans l’ensemble je suis super content, le reste du parcours s’est très bien passé, le tour était compliqué, le cheval n’a pas chauffé. Je travaille beaucoup mon mental, je n’ai rien lâché jusqu’au bout, je suis content de nous deux. Tout échec est formateur, l’année prochaine on visera la première marche. » 

Jérémy Le Roy, en seconde position avant son entrée en piste, rétrograde d’une place suite à une barre sur le dernier vertical et s’octroie la médaille de bronze avec 9.21 points au compteur. Malgré une légère déception, le cavalier de Dourdan en convenait, « la jument est régulière, elle a du sang, du fond, elle peut tenir quatre tours sans problème. C’est une jument de championnat. Je suis venu en me disant qu’elle avait de réelles chances de faire bien, surtout sur le Grand Parquet où elle est très à l’aise. J’ai surtout travaillé le moral avant de venir, elle a fait beaucoup de paddock, et de trottings, qu’elle ait envie de sauter. Je prévois de poursuivre en 2 et 3* jusqu’en fin d’année.  Sur 145 elle est au top. »

Résultats complets ICI

A Fontainebleau, Béatrice Fletcher

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 96 - Fabien et Grégory Rulquin

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr