Ranking FEI : sans surprise, Harrie Smolders prend les commandes
vendredi 04 mai 2018

Harrie Smolders
Harrie Smolders © Sccopdyga

Un an tout pile après son accès à la tête du classement mondial, Kent Farrington laisse son trône de meilleur cavalier à Harrie Smolders sans la dernière ranking FEI parue ce vendredi 4 mai. Simon Delestre perd deux places (7e) et sort du Top 5 mais Kevin Staut conserve son 4e rang.

Kent Farrington dominait le classement mondial depuis une année complète, l'Américain devra se contenter de la deuxième place, pour ce mois de mai 2018. Et ce n'est pas une surprise ! Ecarté des terrains de compétition depuis mi-février suite à une fracture de la jambe, le cavalier n'a pu engrangé ces derniers mois les points nécessaires pour conserver son titre. Et c'est ainsi l'homme en forme du moment, Harrie Smolders, qui monte sur la première marche de ce classement mondial. Fort en avril de sa deuxième place dans la dernière épreuve de la finale Coupe du monde de saut d'obstacles à Bercy avec Emerald, le Néerlandais a également engrangé des points en prenant la 6e place du Grand Prix 5* de Shanghai avec Don VHP Z et s'est imposé le même week-end dans une épreuve intermédiaire aux rênes de Monaco. Trois résultats pris en compte le mois dernier et trois performances réalisées avec trois montures différentes... Le cavalier peut décidément compter sur un piquet fourni et performant ! 

Si Peder Fredricson et Kevin Staut (toujours meilleur représentant tricolore de cette ranking) conservent leurs 3e et 4e rangs respectifs, comme Steve Guerdat (9e), ça bouge dans le reste du Top 10. Simon Delestre perd deux places et est 7e, tandis que Henrik von Eckermann (+1) récupère sa 5e place, devant McLain Ward (+2). Marcus Ehning, 8e le mois dernier, perd 4 rangs et sort du Top 10 tandis que l'ancien n°1 mondial, Daniel Deusser, y remet les pieds et est 10e (+7). 

Pas de tendance globale pour le clan français

Difficile d'établir une tendance globale des tricolores dans le classement ce mois-ci. Roger-Yves Bost (22e) et Julien Epaillard (41e) restent stables et Patrice Delaveau gagne trois places (35e), mais Pénélope Leprévost descend de 16 rangs (59e), 7 places de moins pour Olvier Robert (66e), douze de moins pour Nicolas Delmotte (84e). Eric Navet reste 90e et Philippe Rozier refait son entrée dans le Top 100 (99e). 

Le classement complet à retrouver ICI