Rencontre avec Scott Smith
jeudi 18 février 2016

Scott Smith a montré Maple Leaf Z
Scott Smith et Maple Leaf Z © Eric Fournier

Présent aux approbations du stud-book Zangersheide de Deauville ce week-end le britannique Scott Smith a montré Maple Leaf Z, puissant bai de 4 ans issu de Mylord Carthago et d'une mère par Crown Z.

"Je suis très intéressé par tout ce qui touche à l'élevage. Ces approbations Z sont pour moi l'occasion de rencontrer du monde et de sortir Maple Leaf Z. Retenu parmi les vingt candidats du deuxième jour (dimanche 14 février) il a pu effectuer un enchaînement en indoor qui lui sera profitable avant de débuter sur le circuit de formation ". Scott entretient actuellement un piquet de vingt cinq chevaux, dont seize destinés à l'élevage et neuf orientés vers le sport.

En 2013, ce solide cavalier international (41 ans) venu du Yorkshire a fait le choix de s'installer à Saint André de l'Epine près de Saint-Lô où il a monté "Scott Smith Show Jumping". Il s'est vite intégré nouant des contacts avec les éleveurs et les cavaliers locaux. L'étalon normand Cabri d'Elle (Scherif d'Elle x Gazelle d'Elle par Uriel) - ISO 166/09 - a été son cheval de tête pour les Championnats du Monde de Jerez en 2002 et les Championnats d'Europe de 2001 et 2003. Il a en outre participé à trente cinq Coupes des Nations pour défendre l'Union Jack. Firefly VII (CSI) est désormais son cheval de tête pour des ambitions réorientées vers des relations commerciales avec des clients du monde entier. "Je fais beaucoup de commerce avec un réseau de contacts que j'entretiens en Angleterre et au Canada". Scott a non seulement fait venir l'automne dernier à Saint-Lô son ami Michael Whitaker pour lui faire acheter Valmy de la Lande (Mylord Carthago) mais il a aussi contribué à l'exportation de Un Diamant des Forêts parti au Canada, de Vragance Manciaise (également pour Michael Whitaker). "Je m'appuie également sur l'oeil expert de ma compagne Helen France (cavalière de Complet) pour repérer des chevaux". Scott Smith sera sur le circuit français cette année avec sept chevaux de concours. E. F.