Reynald Angot s’adjuge le GP avec Palawane de Sully

lundi 11 mai 2015

  • imprimer

L’édition 2015 du CSI2* de Mantes-la-Jolie a bénéficié de conditions climatiques idéales qui ont permis aux 47 partants du Grand Prix (1,45m) de profiter au mieux du grand terrain en herbe de l’Ile l’Aumône.

Reynald Angot avec Palawane de Sully  largeL

Claude Bigeon

Reynald Angot avec Palawane de Sully

Ils ne seront que onze couples à réaliser le sans-faute lors de cette première manche imaginée par le chef de piste Michel Chambon. Xavier Vacher associé à Chapter One sera le premier. Grégory Cottard venu en voisin avec Rockstar de B’Neville aurait pu être le suivant, mais le couple écope de 9 points. Pas le bon jour non plus pour Olivier Guillon avec Serise du Bidou, une barre. Il faudra attendre le 15e couple au départ, l’Américaine Alice Debany Clero associée à Amadora pour revoir un parcours sans-faute. Mais, ici, le chrono qui n’a pas été assez serré. Un point de pénalité. Cédric Angot et Raina des Dames : quatre points. C’est alors au tour de Dorothée Amar avec Nemo de Belou qui sort de piste sans une barre. Juste après c’est Pardoes, ce grand gris démarré par Margaux Rocuet qui était passé sous la selle de Mathieu Billot que l’on retrouve cette fois-ci avec la jeune Manon Ravenel. Un jeune couple donc qui doit encore se caler : douze points. C’est alors Eugénie Angot qui entre en piste avec une jeune jument grise de 8 ans, Turquoise d’Ivraie, une Anglo arabe fille de Quick Star et petite-fille de Cook du Midour. De belles origines qu’elle exprime sur les barres offrant à sa cavalière chevronnée un beau sans-faute. 26e sur la liste de départ, un couple s’est fait remarquer par la prestance et les allures de  Tzigano Massuere. Romain Potin peut  être satisfait de son entier de 8 ans. Un nouveau parcours sans-faute avec une belle aisance au-dessus des barres. L’Egyptien Mohammed Serag El Gayar associé à Elkbeer Awe rentre aussi dans la catégorie des couples sans aucune pénalité. Max Thirouin qui avait présenté le parcours au micro amène aussi Right Pleasure au bout du parcours sans faute. Cédric Hurel, ce spécialiste des jeunes chevaux associé à une fille de Diamant de Semilly, Paola du Terroir réalise aussi le sans-faute.  Une performance aussi réalisée par Reynald Angot, un habitué du concours de Mantes-la-Jolie, cette fois-ci avec une jument de 12 ans par Rosire, Palawane de Sully. Le Nordiste Steeve Debes associé à Quai du Phare, un SF de 11 ans inscrit aussi son nom à la liste des sans-faute. Frédéric Lagrange, cet Yvelinois basé au Haras de Bory à un hongre de 8 ans, Caneo de Fuyssieux Z sort aussi de piste sans avoir fait tomber une barre. Cela n’a pas été le cas de Yohann Mignet le vainqueur 2014 de ce Grand Prix avec sa Wonder Lady qui écope d’une barre. Alexandra Ledermann, le plus beau palmarès français présent ce jour-là, réalise aussi le sans-faute avec Requiem de Talma, un SF de 10 ans. Une belle leçon.
Il restait alors la seconde manche (douze partants). Ils ne seront que trois à récidiver le sans-faute. Reynald Angot avec Palawane de Sully ont été les plus rapides (49’’94) devant sa belle sœur Eugénie Angot avec Turquoise d’Ivraie (50’’46) puis Frédéric Lagrange avec Caneo de Fuyssieux Z (54’’84). Dorothée Amar avec Nemo de Belou, dernier couple à partir, a été le plus rapide (46’’14) mais emmène la barre du denier obstacle.
Un beau Grand Prix avec un plateau de qualité et bien dosé par le chef de piste. « C’est la première fois que je gagne le Grand Prix de ce CSI2* de Mantes-la-Jolie, avoue Reynald Angot. J’avais déjà été deuxième. La seconde manche était un peu sinueuse. Ce n’était pas une manche pour aller vite. J’étais venu ici pour gagner. » Voilà chose faite pour le Normand à qui il manque en ce moment son cheval de tête Opéra des Loges (arrêté depuis la fin de la saison dernière). « C’est une jument qui a déjà tourné en 5 étoiles, mais elle est plutôt d’un niveau deux, trois étoiles. Elle est très carrossée. C’est une Rosire. Et elle a une tête en or, » commente le vainqueur. Cette jument qui appartient à Samuel et Nathalie Lepagneul  pourrait visiblement être une bonne partenaire pour un Junior, car a priori elle est disponible.

Claude Bigeon

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr