Riders Masters Cup: L'Europe remporte la toute première étape
samedi 02 décembre 2017

Equipe Europe Riders Masters Paris 2017
L'équipe européenne sur le podium autour de Philippe Guerdat © Sporfot

Les hommes de Philippe Guerdat ont devancé ceux de Robert Ridland lors de la Riders Masters Cup, un nouveau format d'épreuve dévoilé samedi soir lors des Longines Masters de Paris.

A domicile, les Européens ont pleinement inauguré la Riders Masters Cup! Cette toute nouvelle épreuve, disputée en deux manches, opposaient cinq cavaliers américains, veste rouge, à cinq Européens, veste bleue, en dix duels. La première manche était jugée au barème A au chrono tandis que la seconde se courait au barème C, une barre étant pénalisant de 3 points.  

Si le tout premier cavalier de l'histoire de ce circuit, Kevin Staut, en piste avec Ayade de Septon, a signé un parcours parfait provoquant l'euphorie d'un public survolté, l'ambiance est vite retombée lors du passage de Devin Ryan. L'Américain a en effet été contraint à l'abandon à la suite de la perte de l'hackamore de sa monture Cooper après l'obstacle n°3. La fête est toutefois rapidement repartie après le sans-faute de Chloe Reid/Sally 643, qui remporte son duel face à Maikel van der Vleuten/Dana Blue, 8 points. Sa compatriote, Laura Kraut/Viper Vrombautshoeve Z, a elle aussi dominé sa partie face à Gregory Wathelet après un surprenant refus MJT Nevados S sur le dernier obstacle. L'Europe a ensuite inversé la tendance avec le rapide sans-faute de Jos Verlooy/Igor face à Reed Kessler/ KS Stakki. L'ultime duel est resté dans le côté tricolore avec l'élimination de Lauren Hough et Waterford sur le mur, permettant ainsi à Lorenzo de Luca et Jeunesse van't Paradijs, sans-faute, de devancer les Etats-Unis d'1 point à l'issue la première manche.

En 2e partie d'épreuve, le sans-faute de Devin Ryan a mis la pression sur Kevin Staut, auteur d'une faute sur le dernier obstacle. Dans le 2e duel, Maikel van der Vleuten a arraché le point malgré une faute mais un chronomètre rapide face Chloe Reid, qui a également mis une barre au sol. Même scénario pour Laura Kraut et Gregory Wathelet qui remporte le point après un temps ultra rapide. Jos Verlooy, malgré un bon chronomètre mais une barre, n'est pas parvenu à s'imposer face à Reed Kessler, sans-faute.  Le règlement le permettant, Lauren Hough a préféré Cantus à Waterford pour courir l'ultime manche. La cavalière a néanmoins essuyé une barre et un refus et a permis à Lorenzo de Luca, double sans-faute, d'offrir la victoire à l’équipe européenne.

Les Etats-Unis prendront leur revanche à domicile lors de la prochaine étape des Longines Masters à New-York en avril prochain. 

Résultats complets