Saut Hermès : Delaveau devant Bosty !
vendredi 17 mars 2017

Patrice Delaveau et Carinjo
Patrice Delaveau et Carinjo © Scoopdyga

Doublé français dans la première 150 du Saut Hermès vendredi après-midi. Seul couple sous la barre des 57 secondes, Patrice Delaveau et Carinjo-HDC ont devancé Pégase du Mûrier devant un public aux anges !

"C'est impressionnant ! Cette manière d'avancer, de tourner puis de demander... Moi, j'ai déjà réussi la même chose sur des 120 !", plaisante dans un éclat de rire Nicolas Deseuzes à la sortie de piste de Patrice Delaveau, qui vient alors de prendre la tête de cette 150 au chrono. Nouveau venu dans les CSI5* et ultra compétiteur, le quarantenaire profite de chaque sélection pour observer les meilleurs mondiaux avec un enthousiasme rafraîchissant. Et effectivement, n°40 à s'élancer sur 48 au départ, Patrice a réalisé le parcours parfait avec son fidèle Carinjo-HDC (seize ans). Alors que Roger-Yves Bost tenait la tête avec son puissant Pégase du Mûrier en 57''19, il a réussi à abaisser son temps de 65 centièmes (56''54). "Ce n'est pas sur un obstacle en particulier qu'on double Bosty, mais sur tout le parcours. Dès le n°1 je suis parti avec une bonne cadence et j'ai trouvé une bonne distance puis tout s'est bien enchaîné. J'ai mis une foulée de moins dans beaucoup de lignes mais sans l'aplatir, analyse le Normand. Ca fait toujours plaisir de gagner, mais en France, il y a toujours un truc en plus. Il suffit de tendre l'oreille !"

Bon joueur, Roger-Yves Bost venait le féliciter avec un grand sourire. "C'est la première fois que je monte Pégase ici et il était très l'aise. Il était calme. Il aime bien courir au chrono sur ces hauteurs là car ça ne le met jamais dans le rouge. J'ai monté dans un bon galop sans prendre tous les risques." Et les Français sont en forme puisque Philippe Rozier/Rêveur de Kergane et Kevin Staut/Elky van het Indihof prennent les 5e et 6e places derrière Pius Schwizer/Leonard de la Ferme CH et Jérôme Guéry/Papillon Z. Pénélope Leprévost fait aussi partie des 16 sans-faute de l'épreuve avec Ratina d'la Rousserie (13e).