Saut Hermès : les Français en maîtres au Grand Palais

samedi 18 mars 2017 - Île-de-France

  • imprimer

Quoi de mieux qu'une victoire française pour cette première édition nocturne au Grand Palais ? Un doublé français ! Dans cette épreuve progressive Julien Epaillard s'est imposé (pour la deuxième fois de la journée !) devant Kevin Staut. A peu de choses, Roger-Yves Bost aurait pu compléter le podium, mais le tricolore conclut à la 4e place.

Julien Epaillard largeL

Scoopdyga

Julien Epaillard

Alors que d'ordinaire, les cavaliers essayent à tout prix de ne pas accumuler trop de points, ils ont fait le contraire ce soir sur la piste du Saut Hermès. Le principe de cette épreuve progressive, dont les barres atteignaient 160 cm en fin de parcours ? Chaque obstacle franchi sans incident rapporte un nombre de points défini. Le maximum à atteindre est de 65 points, tous les meilleurs sont départagés au chronomètre. Passé en n°11, Roger-Yves Bost a signé un parcours parfait associé à son très en forme gris Pégase du Murier, avec un chronomètre qui semblait certes rattrapable mais toutefois très rapide. Le Barbizonnais est d'ailleurs resté en tête un moment... Mais il semble manquer quelque peu de réussite pour ce Saut Hermès. Jamais loin de la victoire, souvent longtemps en tête du provisoire, Bosty n'arrive pas à concrétiser. 

Si la première place ne lui est pas revenue, la Marseillaise a malgré tout retenti, pour le plaisir du public massé dans les tribunes. Pour la deuxième fois de la journée. Et grâce au même cavalier ! On peut dire que Julien Epaillard, qui s'impose ce soir avec Quatrin de la Roque LM avec le seul chronomètre en dessous des 42 secondes, a "la vista" ce week-end. Lui pense plutôt que ce sont ces chevaux qui sont en forme. "Ils ont l'air de bien se plaire au Grand Palais", lance-t-il avec un sourire. "Quatrin sautera le Grand prix demain alors j'espère que je ne lui en ai pas trop demandé ce soir...". Avant de se reprendre et de profiter de sa victoire : "Je vais déjà savourer les réussites de la journée, pour demain, on verra plus tard !". Et puis après tout, jamais deux sans trois, alors tous les espoirs sont permis ! 

Kevin Staut aussi a ravi les spectateurs. Le Normand a réussi à canaliser son électrique Elky van het Indihof HDC, qui s'était montrée peu coopérative plus tôt dans la journée, et s'empare de la deuxième place ! Cette petite jument qui semble branchée sur 2000 voltes est toujours aussi impressionnante de respect et de réactivité. Deux qualités qui font la différence sur cette petite piste du Grand Palais. Le cavalier du Haras des Coudrettes devance ainsi un autre as de la vitesse, le jeune Irlandais Bertam Allen, qui avait sellé ce soir Izzy By Picobello. 

A noter que deux autres Français sont classés. Si ils n'ont pas pris tous les risques, la tactique de Simon Delestre/Chadino et Nicolas Deseuzes/Razzia des Sables a payé puisqu'ils sont respectivement 10e et 11e de l'épreuve. 

(Image d'archives)

Myriam Rousselle, au Saut Hermès

Theault
Spécialiste du transport pour chevaux depuis 1924
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 96 - Fabien et Grégory Rulquin

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr