Scott Brash "Merci pour tous ces souvenirs Ursula "
lundi 10 décembre 2018

Scott Brash et Ursula XII
Agile, tonique et respectueuse, Ursula aura porté de nombreuses fois son cavalier aux classements des Grands Prix du Rolex Grand Slam © Images'Inn Photographies / Eric Knoll

Comme d'habitude, le Grand Prix de Genève a réservé hier son lot de surprises et d'émotions. Outre la victoire de Marcus Ehning, cette journée a été marquée par le départ à la retraite d'Ursula XII. La jument de Scott Brash va désormais profiter d'une retraite bien méritée après une longue et fructueuse carrière sportive.

Scott Brash l'avait annoncé lors de sa victoire dans le Grand Prix du Global Champions Tour en mars dernier, 2018 serait sûrement la dernière saison de sa protégée. Parole tenue puisqu'il a annoncé hier après le Grand Prix de Genève qu'il s'agissait du dernier parcours d'Ursula XII. Un dernier parcours mais non le moindre. La baie s'est en effet classée sixième du Grand Prix Rolex après un premier tour sensationnel, qui plus est pour une jument âgée de dix-sept ans ! Son pilote l'a toujours dit, sa jument savait se dépasser dans les épreuves les plus difficiles mais hier, après six ans de vie commune, il s'est résigné à mettre tandis qu'elle était encore au meilleur de sa forme. "Notre jour est venu et quelle journée cela a été. Un nouveau top 6 dans l'un des plus gros Grands Prix de la planète pour conclure une carrière que nous n'oublierons jamais", confiait Scott, "Le sport ne sera pas le même sans toi, et je ne serai sûrement pas le même non plus mais il est temps de profiter d'une retraite bien méritée ma chère amie. Merci pour tous cette liste sans fin de souvenirs Ursula"

Pour sûr, l'agile petite jument baie tiendra toujours une place particulière dans son coeur. L'Ecossais a presque réalisé l'impossible en remportant le grand chelem du Rolex Grand Slam avec Hello Sanctos en 2015, mais il ne s'était pas arrêté là. L'année suivante il remportait à nouveau le Grand Prix de Calgary avec Ursula. Plus discrète que Sanctos, la jument baie a toujours été d'un grand soutien pour son cavalier, dans les années de lumière comme dans les plus difficiles. Son palmarès en est parfaitement le reflet : troisième de la finale Coupe du Monde de Lyon en 2014, deuxième du Top 10 en 2017, deuxième du Grand Prix d'Aix-la-Chapelle en 2016, gagnante du Grand Prix de Doha en 2017... La liste est encore longue. 

Désormais, Ursula devrait profiter d'une belle retraite et pourquoi pas d'une carrière de reproductrice. "Je pense qu'elle a envie d'être maman! Quand elle voit des poulains, elle a toujours un oeil dessus et leur porte de l'intérêt. Nous croisons les doigts. Nous voulons être sûrs qu'elle profitera d'une super retraite, et elle sera dorlotée", avouait Scott.