Scott Brash "at home"

samedi 16 août 2014

  • imprimer

Scott Brash a défendu avec succès, sur son terrain, l’Union Jack qui flottait sur le toit des quartiers de la garde Royale (Horse Guards) qui domine l’esplanade où elle se produit d’ordinaire, en public.

Londres 2014- Brash largeL

GCT

scott Brash, hello Sanctos

Assez fou ce concours de Londres. Le cadre en plein cœur de la ville, à cinq minutes à pied de Picadilly Circus…  En fait comme à Paris sous la Tour Eiffel, mais pas seulement le cadre ! Le Grand Prix présenté par le Qatar, de la onzième étape du Longines Global Chapions Tour 2014 (ne restent que Lausanne, Vienne et Doha), a connu un dénouement singulier pour ne pas dire quelque peu chahuté. En dépit des apparences, la première manche eut l’heur d’apparaître assez coulante. Vingt trois concurrents sur 50 venaient à bout, sans faute, du parcours dessiné par Uliano Vezzani. Quasi la moitié du contingent !  Le chef de piste italien se devait de redresser la barre, en l’occurrence de les remonter ! Ce qui se traduisit par une inversion de tendance dans la seconde manche ! Plus que six concurrents au départ du barrage… Mais en réalité trois seulement à finir le parcours ! L’américaine Laura Kraut qui devait ouvrir le tir renonçait au dernier moment, à prendre le départ. Nouvelle, sa jument KWPN semblant souffrir d’un antérieur. Rien de grave, mais l’américaine préférait ne courir aucun risque… Hans Dieter Dreher et son étalon bai brun Embassy II devait initialement lui emboiter le pas… Mais c’est Maikel van der Vleuten qui entrait le premier en piste… Renseignements pris le cheval du cavalier allemand présentait des éraflures douteuses sur les flancs… Qui a dit que les éperons étaient à considérer comme une aide artificielle ? Les stewards furent inflexibles ! Disqualifié.

Premier à s’élancer, le Hollandais, avec son solide étalon (tant en piste que sur le papier : Quidam de Revel x Landgraf I) signa un parcours dans un chrono assez rapide mais quatre points ! Ludger Beerbaum qui suivait avec Zinedine, supputa alors qu’assurer le sans faute (0 pt 43’85)  permettrait a minima de monter sur le podium. Ce qui laissait toutefois du champ aux deux derniers concurrents, le numéro un mondial Scott Brash, chez lui, devant son public et l’étonnante américaine Katherine A. Dinan et son poney bien de chez nous, Nougat du Vallet. Né chez Anne Sophie Le Baron, issu d’un croisement très « Pignolet » (Scherif d’Elle x Saphir d’Elle) ce petit génie fit le bonheur de sa cavalière Sandra Kofmehl jusqu’au printemps 2011, avant de traverser l’Atlantique.

L’Anglais donc et l’épatant Hello Sanctos s’élança et, sans faute, pulvérisa le chrono de Ludger Beerbaum (0 pt 38’54). Plus de cinq secondes de mieux. Etait ce bien le même parcours ? Seuls Katherine Dinan et Nougat allaient pouvoir donner une réponse… La New Yorkaise en avait vraiment envie… Au point d’être un peu trop pressée et trop gourmande… Ce qui se traduisit par une sortie de virage impossible… Un refus et une chute ! Scott Brash, l’emportait devant son public ravi. Comme à la parade !

Côté Français seuls les cavaliers du Haras des Coudrettes, Patrice Delaveau (Carinjo HDC) et Kevin Staut (Estoy Aqui de Muze HDC) avaient décroché leur ticket pour la seconde manche. Las, outre le triple où ils concédaient chacun une faute, les deux tricolores en cumulaient une autre ce qui les reléguait aux seize et dix septièmes rangs. Pénélope Leprévost avec Nayana achoppait, elle, sur l’oxer Numéro 4, en bord de lice, qui causa un certain nombre de fautes… Roger Yves Bost, pour sa part, souffrait tout au long du parcours (16 pts) avec Poker des Dames qui semblait un peu tendre à ce niveau.  

Retrouvez les résultats complets ici!

A Londres, Xavier Libbrecht

Fautras Équestre
Fabricant de vans et camions pour chevaux
Theault
Spécialiste du transport pour chevaux depuis 1924
Laboratoires Audevard
Ce qui nous rassemble, la santé et la performance du cheval.
  • imprimer

0Commentaires

CORINNE D | 19/08/2014 09:14
Scott Brash est Ecossais, donc Britannique. Distinction importante à quelques semaines du référendum sur l'indépendance de l'Ecosse….


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table N43 Stéphanie Brieussel

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr