Shane Breen sur sa lancée
lundi 28 août 2017

valence 2017 Shane Breen et Laith
Shane Breen et Laith © Sportfot

Meilleur cavalier du CSI***** et 2e du GP derrière le N°1 Mondial Kent G Farrington, Shane Breen a poursuivi sa route du succès sur les pistes du Jumping International de Valence. Avec Laith il s’impose dans le Grand Prix du CSI *** concluant deux semaines de concours fastueux sur le site du Haras des Grillons. La nouvelle vague française a marqué ses ambitions aux côtés des plus anciens toujours présents aux prix.

 Un Grand Prix sélectif

 Pour l’ultime parcours de la double étape drômoise du circuit du jumping international, Uliano Vezzani n’a pas ménagé la peine des cavaliers, onze d’entre eux préférant jeter l’éponge après les premières fautes ! Guillaume Batillat pour un peu de temps dépassé avec Denitha, restait à la porte du barrage disputé à quatre. Avec trois chances pour la France, on aurait pu espérer une Marseillaise pour conclure les festivités de ce grand rendez-vous. Mais il fallait compter  sur l’hymne à la mode venu d’Irlande, avec Shane Breen et son formidable hannovrien Laith. Le couple s’impose avec un meilleur chrono que Yannick Gaillot/Contano, Romain Potin enregistrant une faute d’Impressario vd Heffinck et Thierry Rozier renonçant après une faute aussi de Venezia d’Ecaussinnes. Mais on se réjouit de voir revenir le cadet de  Bois le Roi à un aussi bon niveau !

  Olivier Perreau, promis à un bel Avenir

 Côté CSI **, les vainqueurs de la semaine précédente Michel Robert et Undiams de Varenne ont bien été de la partie, rentrant aux prix à chacune de leur trois sorties. Mais c’est le roannais Olivier Perreau qui remporte le Grand Prix SFAM et GBG après avoir signé de nombreux classements avec ses trois montures. Il était associé pour l’échéance majeure à Dolce Deceuninck, une  jument belge par Toulon avec laquelle il a déjà bien réussi depuis le début de saison, classée dans les Masters Pro 1 de Fontainebleau, 2e lors du CSI *** sur le Grand Parquet. Installé près de Roanne dans le centre équestre tenue par ses parents, Olivier Perreau, 31 ans, dispose d’un bon piquet de  chevaux de 8 ans comme cette jument qu’il a formé depuis deux ans et les chevaux de l’élevage maison, Venizia d’Aiguilly également très performante à Valence. L’affixe familial d’Aiguilly est un de ceux à suivre à  la Grande Semaine de Fontainebleau où Olivier va monter six chevaux, dont Avenir d ‘Aiguilly, un des plus prometteurs de la génération des 7 ans ( 10 victoires  sur le circuit des 7 ans ).

Résultats ici