Sheriff de la Nutria passe sous la selle de Philippe Rozier
jeudi 05 octobre 2017

Philippe Rozier
Philippe Rozier © Eric Knoll

Longtemps monté par Julien Epaillard, Sheriff de la Nutria rejoint le piquet de Philippe Rozier. Les qualités de l'alezan de 11 ans ne sont plus à prouver et il devrait épauler les chevaux de tête du cavalier de Bois-le-Roi.

"La Laiterie de Montaigu, propriétaire du cheval, m'a contacté pour le récupérer parce que Julien Epaillard n'avait plus assez de temps pour le sortir", explique Philippe Rozier. Sheriff de la Nutria LM est d'ailleurs arrivé hier dans ses écuries et prendra la direction de Tours-Pernay ce week-end sur des épreuves 1,30m/1,40m. "Il n'a pas sauté depuis longtemps (sa dernière sortie en concours remonte au CSI 3* de St Lô en août, ndla). Il a sautillé un peu à la maison, ce premier concours sera l'occasion pour moi de me mettre avec", précise Philippe. "J'aime beaucoup son modèle et c'est un cheval très compétitif".

Il est vrai que l'on ne compte plus les victoires du joli alezan sur la scène internationale, notamment sur les épreuves de vitesse. Rien que ces deux dernières années, avec son ancien cavalier, il s'imposait dans des épreuves 5* à Chantilly, Monaco, Gijon (où il gagnait d'ailleurs une épreuve par jour lors du CSIO de division 2 en 2016), Oslo, Helsinki, et La Baule. Sans oublier de nombreux classements ! "Même si nous préparons en permanence la relève, nous avons toujours besoin de chevaux performants pour épauler nos chevaux de tête". D'autant que Rahotep de Toscane, son acolyte de la médaille d'or de Rio, est pour l'instant en convalescence. "Il a fait un début de tendinite qui a été détecté à temps. Il est au repos en ce moment et bénéficie de soins. J'espère qu'il sera prêt pour Lyon".