Si tu vas à St Lô n'oublie pas qu'il y a Billot !
lundi 15 août 2016

saint lo 2016 Mathieu Billot et Shiva d'Amaury
Mathieu Billot et Shiva d'Amaury © Eric Fournier

Températures estivales sur les carrières du NHS 2016 et sous les casques de la cinquantaine de concurrents du Grand Prix du CSI*** du Normandie Horse Show. On a eu chaud. Il y a finalement eu un barrage à trois dominé par Mathieu Billot et Shiva d'Amaury (For Pleasure, Han). Difficile de contrer Mathieu dans ces moments.

Est-ce la fin de cette longue, mais passionnante, dizaine de jours du Normandie Horse Show 2016 durant laquelle on a dénombré quelques dix mille spectateurs ou la qualité du plateau ou bien encore la technicité du parcours proposé par Jean-Paul Lepetit qui nous a fait craindre un moment qu'on n'aurait peut-être pas de barrage? Les côtes étaient sérieuses, aux alentours de 1.55m, mais Patrick Caron soufflait à nos confrères "pas insurmontables". Le nombre de 4 points défilait. C'est au dix huitième concurrent, Alexis Deroubaix/Timon d'Aure de l'écurie Chenu (14), que le public s'est pris à y croire alors que le suspense marquait un temps d'arrêt puis reprenait en fin d'épreuve avec le "clear round" de Mathieu (47ème à s'élancer), immédiatement suivi de celui de Romain Duperet/Star de Baimont (N°50). Ceux qui fautèrent n'étaient pas loin de la performance comme Reynald Angot/Symphonie des Biches, vainqueur le week-end précédent, Alix Ragot/Thais de Pégase ou Pomme Cilote/Qomédie Libellule par exemple. Le dernier oxer fit son oeuvre. Alexis Deroubaix pouvait légitimement craindre ses concurrents au barrage et son 4 points doucha finalement tous ses espoirs. Une barre qui n'enlève rien à la qualité de ce couple très au point qui s'inscrit dans la durée et va continuer, n'en doutons pas, d'aligner les performances internationales. Derrière, Mathieu Billot enchaînait avec une certaine aisance et beaucoup de détermination. Shiva d'Amaury montrait style et respect. Le tandem évolue avec brio en CSI***** et saute 1.60m.  Aucune barre à terre donc. Dans un rythme soutenu Romain Duperet plaçait sa Star de Baimont (Jeff d'Or) au deuxième rang. La messe était dite, les quelques étrangers qui sont venus à Saint-Lô sont prévenus, ici le G.P du CSI n'est jamais une promenade de santé.