Solitude au vent : les versions des deux parties

mercredi 13 septembre 2017 - Nord-Pas-de-Calais

  • imprimer

Solitude au Vent, la monture de Nina Mallevaey, est au coeur d’un incroyable imbroglio. A plusieurs reprises, Jimmy Vandeven, gérant des écuries de Bois-le-Ville, près de Lille, aurait tenté de voler la jument alezane, propriété de Louis Pichon (source FFE). Le gérant assure être propriétaire de la moitié de la Selle Français de 11 ans. Ce que conteste Damien Pichon, père du propriétaire.

Solitude au Vent. largeL

M. Pichon

Solitude au Vent.et Nin largeP

Béatrice Fletcher

Solitude au Vent."“colorée de peinture en bâtiment"

Solitude au Vent.et Nina Mallevaey lors de leur victoire dans le Grand Prix du CSIO junior de Fontainebleau

previous video next video

Sur sa page Facebook,  Nina Mallevaey, la cavalière de Solitude au Vent, bien évidemment peinée par cette affaire, a partagé l’article de la La Voix du Nord. Il relate un épisode remontant au 4 septembre dernier, lors duquel Jimmy Vandeven, gérant des écuries de Bois-le-Ville à Templeuve-en-Pévèle, aurait volé la jument alezane à Genech. Solitude avait en effet été mise en pension en banlieue de Lille par la famille Pichon, ancienne cliente des écuries de Bois-le-Ville. Avec plusieurs personnes, Jimmy Vandeven aurait utilisé une disqueuse pour briser les chaînes du box et faire sortir Solitude. Certains membres de la famille Pichon, dont le fils Louis (déclaré propriétaire sur le site de la FFE depuis le 11/07/2015), seraient intervenus pour empêcher Jimmy Vandeven de prendre la jument. Selon la Voix du Nord, une rixe aurait alors éclaté dans la cour des écuries. Jimmy Vandeven et les personnes l’accompagnant seraient tout de même parvenues à faire monter la crack alezane dans le camion et à quitter les lieux. Dans cette affaire, deux versions s’opposent donc. Celle de la famille Pichon, qui assure que Louis est propriétaire à 100% de Solitude, et celle de Jimmy Vandeven, qui indique en posséder 50%. L’Eperon a pris contact avec les deux parties.

Damien Pichon : “ Il n’y a pas de litige sur la propriété de Solitude”

Damien Pichon, le père du propriétaire de Solitude, indique que la jument appartient 100% à son fils et que la transaction est traçable et légale. “ Nous avons acheté la jument en 2014 par l’intermédiaire de M. Vandeven et non avec lui. La jument a été mise au nom de mon fils, environ un an après car nous avons eu beaucoup de mal à récupérer les papiers auprès de M.Vandeven. Il n’y a donc aucun problème sur la propriété de la jument. M.Vandeven n’a jamais entamé de procédure pour revendiquer une quelconque propriété de la jument. Il invoque simplement un achat en liquide ”. Louis Pichon a commencé à monter la jument, puis c’est Jimmy Vandeven qui a fait quelques compétitions avec. “Au vu de son potentiel, M. Vandeven nous a proposé de confier la jument à Nina pour la valoriser, ce que nous avons accepté. Très vite, les bons résultats sont arrivés. M.Vandeven s’est rendu compte qu’il était passé à côté de la jument et a commencé à dire qu’il en avait la moitié. Mais au lieu d’aller en justice, il a dérobé deux fois la jument alors qu’elle était chez les Mallevaey”. Finalement, Jimmy Vandeven, après avoir trouvé un accord avec le père de Nina sur un autre cheval, aurait accepté de rendre Solitude aux Pichon. Après une visite vétérinaire qui empêche la jument de participer aux championnats d’Europe, la jument est placée à Genech, sous bonne garde. “Nous savions que Jimmy allait essayer de la récupérer puisqu’il continuait de nous menacer”. Damien Pichon dénonce les méthodes du gérant et les violences commises à l’encontre de ses deux enfants, et notamment de son fils (doigt cassé et hématomes au visage). “Depuis le début de cette affaire, nous avons au total déposé 5 ou 6 plaintes, pour vol avec violences, menaces de mort et tentative d’extorsion”. Finalement, la famille a récupéré Solitude dans une pâture située près des écuries du gérant, “colorée de peinture en bâtiment pour qu’on ne la reconnaisse pas. Il est cocasse de lire dans la Voix du Nord que M. Vandeven est soucieux de la sécurité de Solitude alors qu’il n’a pas hésité à l’enduire de peinture et à la faire tomber dans le camion lors de sa fuite”.  

Jimmy Vandeven : “ La jument m’appartient à 50%”

De l’autre côté, Jimmy Vandeven se défend et donne sa version. Le gérant des écuries de Bois-le-Ville explique avoir lui-même acheté Solitude au Vent au départ : “ j’ai une facture à mon nom, je l’ai acheté 15000 euros à M.Thierry Taquet, relate Jimmy Vandeven. J’ai senti que la jument avait du potentiel, je ne voulais pas la vendre à l’extérieur. J’en ai donc cédé la moitié à Louis Pichon dans les mois qui suivent pour 8000 euros”. Jimmy Vandeven explique avoir eu d’excellents résultats avec la jument, notamment à Moorsele. “J’ai fait des sans faute en 145 et Stephan Conter, l’un des plus gros marchands de chevaux au monde, a souhaité acquérir la jument. Mais Damien Pichon a jugé que l’offre d’achat n’était pas suffisamment intéressante. J’ai donc souhaité que l’on s’organise pour que la jument soit confiée à Nina, pour qu’elle puisse continuer à être valorisée. Il y a eu des débuts difficiles, deux éliminations en Grande Cup à Moorsele, (épreuve nationale belge) mais j’ai tout mis en oeuvre pour que le couple se fasse et que la suite se passe bien”. A la suite d’un différend étranger à cette affaire, la famille Pichon quitte les écuries de Bois-le-Ville. “C’est à cette période que je me suis rendu compte que Solitude au Vent était inscrite sur liste rouge. ça m’a interpellé. J’ai alors découvert que Quidams Prinz, un autre cheval que nous avions en commun, et Solitude, étaient les propriétés 100% des Pichon”. S’ensuivent les deux épisodes lors desquels Jimmy Vandeven va récupérer “sa” jument. “J’ai été entendu par la gendarmerie. J’ai présenté la facture d’achat de Solitude à mon nom et le vendeur a bien confirmé que c’était moi l’acheteur. Cette première affaire a été jugée à Douai en juillet et a été classée sans suite. Je suis dans mon droit. Et je n’ai pas supporté de savoir que Solitude était enfermée dans un box avec des chaînes et des cadenas. On n’enferme pas un cheval de la sorte”.

Sylvia Flahaut

Horse Telex
La base de données du cheval
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 83 Sylvain Massa

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr