Sopot : la France deuxième derrière la Belgique
lundi 18 juin 2018

Coupe des nations Sopot 2018 victoire belge
L'équipe belge, composée d'Olivier Philippaerts, Jerome Guery, Peter Devos et Niels Bruynseels se sont imposés dans la Coupe des nations de Sopot © FEI

La Coupe des nations de Sopot a rendu son verdict hier après-midi ! La Belgique s'est imposée devant la France, qui a pu compter sur le mental et la détermination d'Olvier Robert et Eros, seul couple double sans-faute de l'épreuve ! Les Etats-Unis complètent le trio de tête.

Pour la première fois cette année, la Coupe des nations de Sopot faisait office de 4e étape du circuit de division 1. Pas étonnant donc d'avoir retrouvé au départ de nombreuses nations fortes : sur les huit équipes engagées, six jouaient pour qualification dans la grande finale à Barcelone en octobre. Le chef de piste Olaf Petersen a ainsi monté un parcours délicat pour être sur de départager les concurrents et nombreux ont été les cavaliers à noter que cette épreuve n'avait rien d'un parcours de santé. 

Niels Bruynseels, membre de l'équipe victorieuse aux côtés d'Olivier Philippaerts, Jerome Guery et Peter Devos n'hésitait même pas a qualifier la construction du parcours comme "difficile, grosse et technique, avec un temps relativement serré". Le cavalier qui avait sellé hier Cas de Liberté, et qui n'a pas eu besoin de repartir dans la deuxième manche, pointait notamment que "la rivière en numéro 5 était large, l'énorme spa qui emmenait sur le vertical n°10 et le dernier double en n°11 étaient difficiles". La distance qui menait jusqu'au dernier oxer en a également piégé plus d'un, dont la légende américaine Margie Goldstein-Engle et le Tricolore Kevin Staut. 

Une faute que le cavalier du Haras des Coudrettes n'a pas manqué de rectifier en seconde manche avec For Joy van't Zorgvliet, et qui a permis d'effacer les scores de Mathieu Billot. Héros de la victoire française dans la Coupe des nations de St Gall il y a deux semaines, le cavalier de Shiva d'Amaury a cette fois accusé 12 puis 9 points. Et alors que Nicolas Delmotte signait des parcours à 4 et 8 points avec son nouveau partenaire Vagabond de la Pomme, c'est cette fois Olivier Robert, qui n'avait pas eu à s'élancer une seule fois sur la piste Suisse grâce aux performance de ses coéquipiers, qui a assuré la deuxième place de la France sur le podium. Aux rênes de Eros, l'Aquitain a signé le seul double sans-faute de cette difficile épreuve. Chapeau !

Avec 21 points au total, les Américains Margie Goldstein-Engle, Lillie Keenan, Jamie Barge et Devin Ryan terminent à la 3e place. A l'approche de la 5e étape du circuit à Rotterdam cette semaine, la Suisse pointe pour le moment en tête du classement provisoire. Avec cette victoire les Belges talonnent maintenant les Hélvètes avec seulement 10 points de retard tandis que la France pointe pour l'instant en 3e position. 

Les résultats complets ICI