Staut et Epaillard au coude à coude
samedi 03 décembre 2016

Kevin Staut et Elky van het Indihof HDC
Kevin Staut et Elky van het Indihof HDC © Scoopdyga

Le Longines Speed Challenge de Paris a tenu ses promesses : suspense et ambiance étaient bien au rendez-vous ! Finalement, Kevin Staut s'est imposé devant Julien Epaillard, pour le plus grand bonheur du public français.

C'est à toute allure que les 37 partants ont déroulé le parcours du Longines Speed Challenge. Imaginé par le chef de piste Uliano Vezzani, le tracé était le même que lors de l'épreuve de vitesse de Los Angeles (et sera le même à Hong Kong). Cependant, "la piste plus large qu'à Los Angeles permettait au cavalier de prendre plus d'option", faisait remarquer le chef de piste. Les pièges étaient nombreux et les fautes aussi ! Mais le public était au rendez-vous, se prêtant de plus en plus au jeu au fil des parcours et encourageant largement de la voix tous les cavaliers. L'ovation était saisissante après que Kevin Staut, passé en fin d'épreuve, ait franchi la ligne d'arrivée avec le chronomètre le plus rapide. En selle sur son énergique Elky van het Indihof HDC, le Normand médaillé d'or olympique n'a laissé aucune chance à son compatriote Julien Epaillard, qui doit se "contenter" de la deuxième place avec Cristallo A LM. Le vainqueur a d'ailleurs tenu à remercier le public français, "présent dans les bons comme les mauvais moments". Il a également eu un mot pour sa jument : " Elky est extraordinaire. Elle a gagné beaucoup d'épreuves cette année ! ". Passé non loin de la victoire, Julien Epaillard n'était lui pas déçu : " Kevin était le plus fort ce soir. Je pense que pour aller chercher les classements sur ce genre d'épreuve, il faut des chevaux d’expérience. Ça fait plusieurs années que je monte Cristallo, je pense que ça a pu faire la différence". L’Américain McLain Ward, qui prend une belle troisième place en selle sur Malou était lui aussi satisfait de son résultat. " J'ai fait de mon mieux" a-t-il déclaré avant d'ajouter, sourire au lèvre, "j'aurais pu gagner si j'avais arrêté mon parcours après le mur (avant dernier obstacle, ndlr)."

Retrouvez tous les résultats ici