Steve Guerdat : "Je suis heureux de partager mon histoire avec Alamo !"
dimanche 07 avril 2019

Steve Guerdat et Alamo Göteborg 2019
Steve Guerdat et Alamo, acclamés par le public de la Scandinavium Arena © Scoopdyga

A l'issue de sa victoire dans la finale Coupe du Monde de Göteborg avec Alamo, Steve Guerdat est revenu sur ce très moment et livre quelques petits secrets de champion.

Quel est votre sentiment après cette troisième victoire en finale Coupe du Monde ? 

C'est vraiment incroyable. Alamo n'avait pas énormément d'expérience avant d'arriver ici. Je n'étais pas certain qu'il puisse tenir trois jours de compétition. Il était un peu nerveux dans l'épreuve de vendredi après avoir couru la Chasse. Je ne savais pas trop à quoi m'attendre pour le troisième jour mais il a tout donné. Il ne m'a pas laissé tomber et je ne l'ai pas laissé tomber. Je suis très fier de ce qu'il a fait.  

Quel a été votre préparation pour cette finale ? 

A Genève, Alamo a remporté le Top 10, Bianca était deuxième du Grand Prix. Je ne savais alors pas lequel j'allais emmener à la finale donc j'ai préparé les deux de la même manière. Ils ont bénéficié de plusieurs semaines de repos puis ils ont repris sur des petits parcours à Oliva. J'ai emmené Bianca à 's-Hertogenbosch où elle a terminé deuxième du Grand Prix. Une semaine plus tard, Alamo était quatrième du Grand Prix au Saut Hermès. Bianca est mon cheval numéro un pour les championnats mais elle ne peut pas tous les courir. Etant donné que je souhaitais la préserver en vue des Jeux Olympiques de Tokyo, j'ai choisi Alamo. 

Vous êtes toujours un concurrent redoutable en championnat, quel est votre secret ? 

Le plus important est d'avoir un cheval disponible. Le travail de mon cheval est de sauter les obstacles sans-faute. Le mien consiste à lui donner le temps de préparer ses sauts en lui donnant un maximum de place pour sauter sans-faute. Je construis mes parcours obstacle après obstacle. Aujourd'hui j'étais simplement prêt à me battre pour la victoire, Alamo l'était aussi. 

Qu'a-t-il de comparable avec vos autres montures, Bianca et Nino ? 

Il est plus facile que Bianca même s'il n'a pas son génie. Il a aussi un meilleur galop, il est puissant et il a du sang. Je suis très heureux de partager une partie de mon histoire avec lui mais personne ne peut rivaliser avec Nino (rires).